La calligraphie et la peinture interférent dans les tableaux de la plasticienne Rime Qubtan

Damas – SANA /L’exposition (Amour soufi) de l’artiste plasticienne Rime Qubtan dans le centre culturel d’Abou Rummana, compte des tableaux dans lesquels la calligraphie et la peinture interfèrent dans les dessins.

L’artiste Qubtan a expliqué dans une déclaration à SANA que le lien étroit entre l’homme et le Créateur est évident dans ses plus hauts rangs chez le soufisme, ce qui lui a inspiré l’idée de l’exposition, car l’amour soufi tel qu’elle le voit est la forme d’amour la plus pure, ce qui se reflète sur nombreux aspects de la vie tels que l’amour pour la terre et la patrie.

Qubtan a souligné avoir introduit la calligraphie arabe où elle avait trouvé de nombreux dictons qui correspondent à ces cas soufis, la plupart d’entre eux par Jalal al-Dine al-Roumi, al-Hallaj, Ibn Arabi et Ibn al-Faraid.

Elle a noté que chaque tableau porte un message sublime à la société, soulignant la similitude de l’état mystique à celui de l’inspiration de l’artiste.

A.Saijary / R.Bittar

 

 

Check Also

Le vice-ministre des AE du Bélarus examine avec Omrani les relations bilatérales et les moyens de les consolider 

Minsk –SANA/Le vice-ministre biélorusse des AE, a examiné avec l’ambassadeur de Syrie à Minsk, Mohammad …