Réouverture d’un centre pour la physiothérapie dans la banlieue de Homs pour servir les blessés de l’armée arabe syrienne et les familles des martyrs

Homs-SANA/  L’association « Fermes en dépit des blessures » à Homs a relancé le travail au centre « Yasminet al-Cham » pour la physiothérapie dans la banlieue est du gouvernorat, pour servir les blessés de l’armée arabe syrienne, les familles des martyrs et les pauvres gratuitement, après l’arrêt de son travail à cause de l’épidémie du coronavirus.

Dans une déclaration à SANA, le président du conseil d’administration de l’association à Homs, Abdul Karim Mohammad a indiqué que le centre avait été ouvert en 2019 et il est parmi les centres qualitatifs avec ses équipements modernes pour la physiothérapie, ajoutant que le centre assure des offres d’emploi pour les blessés à chaque étape ou projet visant leur soin et le développement de leurs capacités dans les différents domaines.

De son côté, le blessé Samer Oqda, le superviseur du centre, a souligné qu’il est actuellement en contact avec les blessés, parmi la population de la zone, qui souhaitent poursuivre le traitement physique et l’exécution du plan de traitement.

R.F.

Check Also

Les Syriens à l’étranger : « Notre vote est une responsabilité, nous participerons aux élections »