La Syrie insiste sur son droit légal de défendre la souveraineté de ses territoires des agressions israéliennes

Damas-SANA / Le ministère des AE et des Expatriés a affirmé que l’agression israélienne criminelle menée aujourd’hui contre la périphérie de la ville de Hama, constitue une violation de la souveraineté des territoires syriens et transgresse les droits de l’Homme et le droit international, appelant l’ONU et le Conseil des Droits de l’Homme à assumer leurs responsabilités dans la condamnation de ces agressions.

Dans un message qu’il a adressé au Secrétaire général de l’ONU, au président du Conseil de sécurité et à la présidente du Conseil des Droits de l’Homme, le ministère a indiqué qu’ « Israël » avait mené vendredi, le 22-01-2021, une nouvelle agression contre les territoires de la République arabe syrienne dans la périphérie de la ville de Hama, laquelle a fait une famille martyre, composée d’un père, une mère et de deux enfants, et quatre autres blessés de cette famille, a causé la destruction de maisons des citoyens innocents.

Le ministère a fait savoir que cette agression criminelle s’inscrit dans le cadre des attaques israéliennes qui avaient dépassé en un an plus de cinquante et dans lesquelles de nombreux civils étaient tombés en martyr et leurs maisons avaient été détruites, assurant que ces attaques ne constituent pas uniquement une violation contre la souveraineté des territoires de la République arabe syrienne, mais elles transgressent également les Droits de l’Homme et le droit international par le biais de la prise pour cible des civils innocents.

Et le ministère de poursuivre : « La République arabe syrienne dénonce ce mutisme terrible, vis-à-vis de ces attaques, de la part de nombreuses parties à la communauté internationale, notamment celles qui se vantent de parler des droits de l’Homme, ce qui encourage l’entité d’occupation israélienne usurpatrice à poursuivre ses attaques contre la Syrie, simultanément avec les crimes perpétrés par les groupes terroristes ».

Et le ministère de conclure : « La République arabe syrienne qui exhorte l’ONU et le Conseil des Droits de l’Homme à assumer leurs responsabilités dans la condamnation de ces attaques israéliennes qui menacent sérieusement la sécurité et la stabilité dans la région, insiste sur son droit légal de défendre la souveraineté des territoires syriens et de protéger ses citoyens de ces attaques par tous les moyens légaux, garantis par toutes les normes et les chartes internationales ».

A.Ch.

Check Also

Accorde sur le renforcement de la coopération entre le ministère de l’Education et /ACSAD/

Damas-SANA/Le ministère de l’Education et le Centre Arabe pour l’études des Zones arides et des …