Abdullahian: les mesures coercitives imposées à la Syrie sont injustes

Téhéran-SANA/L’adjoint du président du Conseil de la Choura iranien pour les affaires internationales, Hossein Amir Abdullahian, a affirmé que les mesures coercitives unilatérales et inhumaines imposées à la Syrie sont injustes et il faut les lever.

Lors de sa rencontre aujourd’hui à Téhéran avec l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Geir Pedersen, Abdullahian a indiqué que « l’Iran continue à défendre fermement la Syrie et sa sécurité puisqu’elle constitue un pays important dans la région et à soutenir les efforts constructifs déployés par les Nations-Unies pour préserver l’intégrité, la souveraineté et la sécurité de ce pays».

Abdullahian a insisté sur la nécessité de poursuivre l’action du comité de débat de la constitution, appelant toutes les parties concernées à être responsables à cet égard.

Pour sa part, Pedersen a précisé que les efforts pour le règlement de la crise en Syrie marchent dans un bon trajet relativement, mais la situation économique du peuple syrien devient plus en plus mauvais.

Il a mis l’accent sur le rôle de l’Iran dans la lutte contre le terrorisme en Syrie et le soutien au retour des réfugiés syriens.

H.H./ L.A.

Check Also

La milice des « FDS » prend d’assaut le village de Maaizila dans la banlieue de Deir Ezzor et enlève un certain nombre de ses habitants

Deir Ezzor-SANA / Des groupes armés de la milice des « FDS », soutenue par …