Arnous: La Syrie a perdu avec le départ de Mouallem une figure nationale et un diplomate chevronné

Damas – Sana/ Le président du Conseil des ministres, l’ingénieur Hussein Arnous, a déclaré que la Syrie a perdu aujourd’hui, avec le départ du vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Walid Mouallem, une figure nationale qui a laissé une bonne impression dans le cœur de tous les Syriens et un diplomate chevronné qui a défendu sa patrie, la Syrie, dans les forums internationaux et régionaux. Le défunt était une voix du droit face au terrorisme et à l’agression.

Dans une déclaration qu’il a donnée à la presse, Arnous a ajouté que le défunt avait un impact clair dans l’action gouvernementale et l’effort déployé pour servir les Syriens, à travers ses opinions, idées et propositions qu’il a présentées.

D.H.

Check Also

Le conseil des ministres : réhabilitation des services dans toutes les régions affectées par les conditions climatiques

Damas-SANA/ Le Conseil des ministres, dans sa session hebdomadaire d’aujourd’hui, présidée par Hussein Arnous, a …