La Syrie réclame à nouveau de mettre fin à l’occupation israélienne du Golan arabe syrien

Genève-SANA/ L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU à Genève, Hussam Eddine Ala, a réitéré la réclamation de la Syrie de mettre fin à l’occupation israélienne du Golan arabe syrien.

Dans un communiqué qu’il a lu devant la 45e session du Conseil des Droits de l’Homme « Situation des droits de l’homme en Palestine et dans les autres territoires arabes occupés », l’ambassadeur Ala a dit : « En dépit des résolutions répétées prises par le Conseil des droits de l’Homme et les organes principaux de l’ONU qui appellent à mettre fin de l’occupation israélienne du Golan syrien, l’entité d’occupation poursuit ses pratiques et ses mesures illégales pour imposer ses lois et sa direction au Golan syrien occupé dans une violation des résolutions du Conseil de sécurité, notamment la résolution N° 497 pour l’an 1981.

Et Ala de poursuivre : « Les autorités d’occupation poursuivent leurs pratiques oppressives contre les citoyens syriens au Golan occupé et continuent d’imposer des restrictions et mesures arbitraires violant leurs droits principaux, y compris leur droit au travail, à la santé, à l’éducation, à la propriété et à la liberté de déplacement, et de voler les ressources naturelles du Golan syrien occupé ».

Il a ajouté que la Syrie condamne la poursuite de l’expansion dans la création des colonies israéliennes au Golan syrien occupé et sur les territoires palestiniens occupés et appelle à l’arrêt complet de toute forme de colonisation et d’autres activités visant à changer la composition démographique des territoires occupés.

Ala a enfin réaffirmé que la Syrie soutient le droit du peuple palestinien d’établir son Etat indépendant avec al-Qods pour capitale et jusqu’aux frontières du 4 juin 1967 en garantissant le retour des réfugiés, conformément aux résolutions de l’ONU y relatives, et la mise d’une fin à l’occupation israélienne de ce qui reste des territoires libanais occupés et qu’elle réaffirme que le Golan restera toujours un territoire syrien.

B.D./ R.F.

Check Also

Cinq civils martyrs du fait des accrochages entre les mercenaires du régime turc dans la ville de Ras Ain

Hassaké -SANA /Cinq civils, dont un enfant et une femme, sont tombés en martyr à …