L’ambassadeur Sabbagh : Les rapports annuels de l’AIEA apportent la preuve sur le respect par la Syrie de ses engagements

Vienne – SANA / Bassam Sabbagh, délégué ambassadeur de Syrie auprès de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), a affirmé que la conférence de l’Agence tenue chaque année constitue une tribune importante pour examiner son action de et les moyens de faire face aux défis de façon qui lui permettre d’accomplir ses devoirs avec indépendance, professionnalisme et neutralité.

Dans un communiqué lu devant la 64e session de la Conférence de l’AIEA, Sabbagh a indiqué que l’article examiné par le conseil des conservateurs sur l’application de l’accord des garanties en Syrie est un exemple clair sur l’utilisation par certains pays de cette Agence pour exécuter des agendas politiques.

« Au lieu de condamner l’agression d’«Israël» contre la souveraineté syrienne en 2007, cette Agence a été utilisée comme une plate-forme pour attaquer la Syrie et déformer son image », a dit Sabbagh qui a ajouté que la reconnaissance par Israël de sa responsabilité de l’agression implique à l’Agence d’y envoyer une mission d’inspection.

Sabbagh a souligné la coopération transparente de la Syrie avec l’Agence, précisant que la Syrie n’avait épargné aucun effort pour régler les questions en suspens.

« Les rapports annuels de l’Agence apportent la preuve sur le respect par la Syrie de ses engagements », a martelé Sabbagh.

Il s’est félicité à nouveau du respect par l’Iran de ses engagements conformément au plan de travail global.

Sabbagh a rappelé que le comportement agressif d’Israël dans la région et son refus d’adhérer à l’accord des garanties globales menacent la sécurité et la paix régionales, appelant à une action internationale intense pour prendre des mesures sur le terrain capable d’obliger « Israël » à adhérer au Traité de la non-prolifération pour faire du Moyen-Orient une zone vide des armes prohibées.

Sabbagh a, enfin, apprécié les efforts déployés par l’Agence dans le cadre de l’affrontement de la pandémie covid-19 et exprimé sa gratitude pour sa réponse rapide en accordant l’aide nécessaire à la Syrie qui souffre des impacts des sanctions économiques unilatérales imposées par certains pays.

L.A.

Check Also

Damas …. Cœur bat de vie