Le 29 mai… l’une des pages d’honneur dans l’histoire de la Syrie

Damas –SANA/ Le 29 mai 1945, est l’une des pages de sacrifices et d’honneur dans l’histoire de la Syrie, qui s’est représentée par le refus des gendarmes et de la garnison du Parlement de saluer le drapeau de l’occupant français, pour défendre la dignité et la gloire du peuple syrien tout entier, et qui constitue une expression de la sainteté de la patrie, donnant un exemple à suivre dans le refus de l’occupation sous toutes ses formes.

Ce jour, par ses événements sanglants, a constitué un événement important dans la lutte du peuple syrien contre le colonialisme français. A ce jour-là, le commandant des forces françaises, le général Oliva Roget, a adressé un ultimatum au président de la Chambre des députés, Sadallah al-Jabiri, pour que la garnison du Conseil salue le drapeau français lors de sa mise en berne au soir dans le QG de l’état-major français, mais al-Jabiri a refusé l’ordre et demandé au chef de la gendarmerie de ne pas obéir à ces ordres.

A 17h30, de ce jour, le commandant de la garnison de la Chambre des Députés a contacté le commandant de la gendarmerie générale, et lui a dit que les Français ont encerclé le la Chambre par les blindés et les tanks, ce qui a empêché la tenue de la séance de la Chambre des députés. Et lorsque la garnison du Parlement a refusé de saluer le drapeau français, l’occupant a trouvé en ceci un prétexte pour attaquer la garnison.

Les hommes de la garnison ont farouchement résisté pour empêcher la progression des forces françaises, refusant de capituler et continuant de se battre jusqu’à l’épuisement de leur munition, et à ce moment-là, les forces françaises ont pris d’assaut le bâtiment du Parlement, et 28 gendarmes de la garnison sont tombés en martyr.

Le 29 mai, adopté par les forces de la sécurité intérieure comme jour de fête pour elles, restera l’une des étapes de la lutte du peuple arabe syrien contre l’agression, et donne une leçon dans les valeurs de martyre et des martyrs, des valeurs nobles pour le sacrifices et une motivation pour expulser le terrorisme et ses outils de l’ensemble de la terre syrienne.

D.H.

Check Also

Lavrov nomme Safronkov comme envoyé spécial pour les affaires du Moyen-Orient

Moscou-SANA / Le ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov, a nommé le vice-ambassadeur permanent …