Miqdad affirme l’importance que l’OMS s’écarte de la politisation

Damas-SANA / Fayçal Miqdad, vice-ministre des AE et des Expatriés a reçu aujourd’hui Akjemal Magtymova, nouvelle représentante de l’OMS en Syrie qui lui a présenté ses lettres de créance.

Lors de la rencontre, Miqdad a affirmé l’importance de consolider la coopération entre le gouvernement syrien et l’OMS, notamment à l’ombre des circonstances imposées par le coronavirus, soulignant à cet effet les mesures préventives globales et fermes adoptées par le gouvernement syrien et qui avaient empêché la propagation de cette pandémie en Syrie.

Miqdad a recondamné les mesures coercitives et unilatérales imposées par les Etats-Unis et leurs alliés en Europe à la Syrie en ignorant qu’elles sont immorales et inhumaines et qu’elles se contredisent avec la charte de l’ONU, réclamant de les lever afin de permettre à la Syrie et aux autres pays en voie de développement de lutter contre les effets du coronavirus.

«Il faut que l’OMS s’engage à l’action humanitaire réelle et s’écarte de toute forme de politisation », a-t-il dit, dénonçant les mesures prises par l’Administration américaine contre l’OMS au moment-où le monde entier lutte contre les résultats catastrophiques de la pandémie du coronavirus.

De son côté, Magtymova a souligné sa disposition à collaborer avec le gouvernement syrien au profit du peuple syrien pour lutter contre les défis de santé, assurant qu’elle soutiendra les mesures prises par le gouvernement syrien pour lutter contre le coronavirus.

A.Ch.

Check Also

L’opération militaire pour protéger le Donbass pourrait être terminée en un jour si les forces ukrainiennes déposeraient leurs armes

Moscou – Sana / Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a affirmé que l’opération militaire spéciale …