Damas appelle Washington à lever immédiatement et sans condition les mesures coercitives unilatérales imposées à la Syrie

New York – SANA / L’ambassadeur de Syrie auprès de l’ONU, Dr Bachar Jaafari a fustigé les déclarations faites lundi dernier par le fonctionnaire du ministère américain des affaires étrangères, James Jeffrey, sur la Syrie, les qualifiant d’« irresponsables et trompeuses » et appelant les Etats-Unis à lever immédiatement et sans conditions toutes les mesures coercitives unilatérales imposées à la Syrie.

Dans un message adressé au secrétaire général de l’Onu et au président du Conseil de sécurité, Jaafari a affirmé que ces déclarations sont une tentative de voiler les crimes et les violations commises par les Etats-Unis contre la souveraineté de la Syrie et la sécurité et la prospérité du peuple syrien.

« Ces déclarations démontrent la poursuite de la politique d’ignorance du gouvernement américain qui ne joue aucun rôle humanitaire dans la lutte contre le Coronavirus », a dit Jaafari.

« Les politiques agressives suivies par les Etats-Unis constituent une violation directe et flagrante de la charte et des principes du droit international et des résolutions du CS », a martelé Jaafari qui a ajouté que le gouvernement américain n’accorde aucun intérêt aux considérations humanitaires ni aux appels internationaux émis par des dirigeants de l’ONU et des leaders du monde pour réaliser une solidarité mondiale face à cette épidémie.

Jaafari a appelé le gouvernement américain à œuvrer immédiatement et sans condition pour la levée de toutes les mesures économiques coercitives unilatérales imposées à la Syrie, notamment aux secteurs bancaire, aérien, maritime, de télécoms, du transport et de l’énergie, pour assurer l’afflux libre des matières et des équipements médicaux et renforcer les potentiels de la Syrie face à cette épidémie.

Jaafari a aussi appelé à la sortie de toutes les forces militaires américaines des territoires syriens, notamment des gisements de pétrole et de gaz, et à permettre à l’Etat syrien d’étendre son contrôle sur toutes les zones pour réhabiliter les stations du pétrole et de gaz et permettre au peuple syrien de profiter des revenus de ces ressources.

Il a également mis l’accent sur la nécessité de fermer tous les camps illégaux établis par les Etats-Unis et les milices séparatistes illégitimes sur les territoires syriens et de garantir la sortie de tous les terroristes étrangers et leurs familles vers leurs pays d’origine, dont notamment les terroristes de « Daech ».

Jaafari de conclure : « Le gouvernement syrien a mobilisé toutes ses sources humanitaires, médicales et alimentaires pour servir tous les Syriens là où ils se trouvent face à cette épidémie mondiale, et il apprécie les déclarations faites par le Secrétaire général de l’ONU qui a appelé à mettre fin aux mesures coercitives unilatérales imposées à de nombreux peuples du monde, dont le peuple syrien ».

L.A.

 

 

Check Also

La Russie condamne la prolongation par l’Union européenne de ses sanctions illégales visant la Syrie

Moscou-Sana / Le ministère russe des Affaires étrangères a condamné aujourd’hui à la prolongation des …