Réhabilitation des usines de phosphate endommagées du fait du terrorisme dans les mines des phosphates de Khneifis et al-Charqya à Palmyre

Palmyre-SANA / 70 % des usines du phosphate, endommagées par les terroristes, dans les mines de Khneifis et al-Charqya à Palmyre ont été réhabilitées jusqu’à présent.

Dans une déclaration à SANA, Faleh Ayoub, directeur général de l’établissement public du phosphate et des mines, a affirmé la concentration dans les travaux de réhabilitation, lancés il y a deux mois, sur les usines de séchage du phosphate.

« C’est la première fois qu’on sèche le phosphate en Syrie », a-t-il dit, faisant savoir que cela contribuera à assurer des devises, vu que cette opération est demandée sur les marchés internationaux.

Ayoub a souligné que la valeur du contrat, signé avec la société chargée d’exécuter les travaux de réhabilitation, atteint 11 milliards et 950 millions livres syriennes, dont 8 milliards sont pour réhabiliter l’usine de lavage du phosphate.

M.H./A.Ch.

Check Also

L’Egypte, Chypre et la Grèce: Le règlement en Syrie est politique en se basant sur le respect de sa souveraineté et son intégrité territoriale

Nicosie-SANA/  Chypre, l’Egypte et la Grèce ont affirmé l’importance de respecter la souveraineté et l’intégrité …