Jaafari : La Syrie réclame de freiner le comportement agressif du régime turc

New York-SANA / L’ambassadeur permanent de la Syrie à l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé que l’armée arabe syrienne en sécurisant la ville d’Alep entière avait donné à sa population le sentiment de sécurité grâce à la sortie de leur ville de la portée de roquettes et du terrorisme.

Lors d’une séance tenue par le Conseil de sécurité pour débattre la situation au Moyen-Orient, Jaafari a indiqué que certains pays œuvrent pour transformer le Conseil de sécurité en une plateforme pour l’OTAN afin de soutenir l’agression turque contre les territoires syriens, ce qui porte atteinte à son rôle dans la préservation de la paix et de la sécurité internationales.

Jaafari a fait noter que le Sous-secrétaire général aux affaires humanitaires viole son mandat et tente de nuire à la Syrie en exerçant la tromperie sur la réalité de la situation dans le pays.

« Il est possible d’octroyer de l’assistance humanitaire dans les zones du nord-est de la Syrie en collaboration et en coordination avec le gouvernement syrien loin des tentatives d’hostilités et de politisation de l’action humanitaire », a-t-il dit.

Et Jaafari d’ajouter : « La Syrie réitère son rejet catégorique de toute présence turque ou étrangère illégale sur ses territoires et réclame de freiner le comportement agressif du régime turc et son soutien au terrorisme sur ses territoires ».

Jaafari a fait savoir que la Syrie réclame aux pays influant sur le régime turc et les réseaux terroristes qui en dépendent de les obliger à autoriser le retour d’un million syrien, déplacé du nord de la Syrie du fait des actes d’agression turcs.

Jaafari a souligné que l’ambassadeur du régime turc et le président du régime n’ont pas le droit de parler au nom du peuple syrien, assurant que ce régime poursuit son soutien au terrorisme en Syrie et les attaques contre ses territoires.

A.Ch.

Check Also

L’OMS: Il est tôt pour réduire les mesures visant à contenir le coronavirus

Bruxelles-SANA/  Le bureau européen de l’Organisation mondiale de la santé « OMS » a déclaré qu’en dépit …