Lavrov et Pedersen : Importance de poursuivre le dialogue inter-syrien loin de toute intervention étrangère

Rome-SANA/ Le ministre russe des AE, Sergueï Lavrov, a examiné aujourd’hui avec l’émissaire spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Syrie, Geir Pedersen, la situation en Syrie, affirmant l’importance de poursuivre le dialogue inter-syrien loin de toute intervention étrangère.

Dans un communiqué retransmis par l’agence de presse russe « Sputnik », le ministère russe des AE a fait savoir que les deux parties étaient d’accord sur l’importance de contribuer au lancement d’un dialogue inter-syrien durable et fructueux loin de toute intervention étrangère.

Le ministère a ajouté que les deux parties avaient échangé les points de vue sur les derniers développements relatifs au comité de débat de la constitution après son lancement et sur les résultats des deux dernières séances qui avaient eu lieu à Genève.

Le communiqué ajoute que les deux parties ont également examiné la tenue d’une autre rencontre internationale sur la Syrie dans le cadre du processus d’Astana les 10 et 11 décembre en cours dans la capitale kazakhe, Noursoultan.

Dans une allocution qu’il a prononcée lors de la Conférence internationale sur les dialogues méditerranéens à Rome, Lavrov a fait savoir que la 4e réunion dans le cadre du processus d’Astana, prévue à Noursoultan les 10 et 11 décembre en cours, portera sur l’examen du règlement politique en Syrie, de la lutte antiterroriste et des questions humanitaires, dont le retour des Syriens déplacés et l’octroi des aides aux Syriens.

R.F. /  A.Ch.

Check Also

Parti tchèque: Washington et le régime turc soutiennent les terroristes en Syrie

Prague-SANA/ Un membre du conseil de présidence du parti pirate tchèque a affirmé que le …