Mouallem : Nous soutenons le droit du peuple palestinien à l’autodétermination

New York-SANA / Le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien a tenu hier sa réunion annuelle à l’occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, laquelle coïncidera demain, en présence du président de l’Assemblée générale de l’ONU, de la présidente du Conseil de sécurité, de la présidente du bureau du Secrétaire général de l’ONU.

Dans un message de solidarité lu lors de la réunion, le vice-président du Conseil des Ministres, ministre des AE et des Expatriés, a fait savoir que de longues décennies s’étaient passées de l’occupation israélienne des territoires arabes, durant lesquelles l’ONU a adopté plusieurs résolutions réclamant à « Israël » de mettre fin à cette occupation, de se retirer de tous les territoires arabes jusqu’à la ligne de 4 juin 1967 et d’établir l’Etat palestinien avec al-Qods pour capitale.

Et Mouallem d’ajouter : « Il est regrettable que l’ONU est toujours incapable d’exécuter ses résolutions et d’obliger les autorités d’occupation israéliennes à mettre fin aux crimes de guerre et aux crimes contre l’humanité qu’elles perpètrent d’une manière systématique et à respecter le droit international et le droit humanitaire international, à cause de soutien apporté par des pays membres permanents du Conseil de sécurité à « Israël » dans une transgression grave du droit international et des résolutions internationales.

Mouallem a assuré que les décisions du président américain de reconnaître l’annexion d’al-Qods à l’entité d’occupation, sa décision de ce qu’il avait appelé « souveraineté israélienne » dans le Golan syrien occupé et ses tentatives de laisser passer le soi-disant « Deal du siècle », s’inscrivent dans le cadre de la liquidation des droits historiques et inaliénables du peuple palestinien et des autres territoires arabes occupés dans le Golan et le sud du Liban.

Mouallem a également fait allusion au soutien qu’apporte « Israël » aux terroristes et à leurs réseaux en Syrie depuis plus de huit ans pour affaiblir la Syrie et son rôle dans la défense des droits constants et inaliénables du peuple palestinien.

Il a insisté sur la position « constante et de principes » de la République arabe syrienne soutenant le droit du peuple palestinien à l’autodétermination et l’établissement de son Etat indépendant sur tout son territoire avec al-Qods pour capitale et la garantie du droit au retour des réfugiés.

A.Ch.

Check Also

L’occupant turc attaque à l’artillerie des villages à Ain Issa dans la banlieue de Raqqa

Raqqa-SANA / Les forces d’occupation turques ont repris le bombardement de plusieurs zones dans la …