Sabbagh : La Syrie rejette n’importe quel résultat émis par la mission d’établissement des faits sur les allégations de l’usage d’armes chimiques à Douma

La Haye-SANA / L’ambassadeur permanent de la Syrie à l’OIAC à La Haye, Bassam Sabbagh, a assuré que la Syrie rejette n’importe quel résultat émis par la mission d’établissement des faits sur les allégations de l’usage d’armes chimiques à Douma et le considère comme illégal, car il ne s’était pas basé sur les dispositions de la CIAC.

Dans le communiqué de la Syrie qu’il a lu devant la 24e session de la 1ère conférence des Etats membres de la CIAC, Sabbagh a fait savoir que la Syrie avait rempli tous ses engagements dus à son adhésion à la CIAC et avait détruit ses armes chimiques.

« La Syrie condamne l’usage d’armes chimiques et rejettent catégoriquement les tentatives de certains pays, notamment les Etats-Unis, de retenir des accusations contre elle pour servir leurs propres plans et agendas », a-t-il fait noter.

Il a dit que le rapport final de la mission sur l’incident de Douma avait déformé la réalité et avait été critiqué par un certain nombre de pays, certains membres du groupe de la mission, des analystes et des experts internationaux.

« Après tous les scandales professionnels, il est devenu impossible de se taire de la poursuite de l’action de la mission d’établissement des faits de cette manière erronée à cause des pressions américano-occidentales exercées pour utiliser l’OIAC comme plateforme en vue de camoufler l’agression de ces pays contre les territoires syriens.

Sabbagh a affirmé que la Syrie réitère son invitation d’envoyer une mission d’établissement des faits aux zones libérées par l’armée arabe syrienne du terrorisme en vue de s’enquêter sur les incidents qui y avaient auparavant eu lieu dans le but de parvenir aux conclusions réelles qui sont contraires à celles illusoires.

A.Ch.

Check Also

Poursuite des travaux de restauration de la Grande Mosquée des Omeyyades à Alep par des artisans qualifiés