La délégation de la soi-disant « opposition » refuse le « non-document » sur la lutte antiterroriste

Genève-SANA / Le délégué de SANA à Genève s’est informé du refus par la soi-disant « opposition » du « non-document » sur la lutte antiterroriste avancé aujourd’hui par la délégation, que le gouvernement syrien soutient, lors des réunions du sous-comité chargé de débattre la constitution.

Le délégué a fait noter que la délégation nationale avait avancé le « non-document » sur la lutte antiterroriste dans une tentative de parvenir à une plateforme commune entre les membres du comité et de réaliser un progrès effectif dans son action, « mais l’autre partie a catégoriquement refusé de le débattre sous prétexte qu’il est un communiqué, bien que la délégation nationale l’ait avancé sous forme de non-document pour le débattre », a-t-il précisé.

Le « non-document » comprend la condamnation de tous les actes perpétrés par tous les réseaux terroristes en Syrie, notamment « Daech » et le « Front Nosra », et inclut l’insistance sur la reprise du contrôle par l’Etat de tous les territoires de la République arabe syrienne.

Le « non-document » appelle à la conjugaison des efforts du peuple syrien pour parachever la lutte contre « Daech », le « Front Nosra » et les autres réseaux terroristes en Syrie.

Le « non-document » inclut également l’appel par les membres du comité à réclamer à tous les pays et les parties de s’engager à ne pas soutenir le terrorisme.

Il comprend l’insistance sur l’action pour appliquer les résolutions du Conseil de sécurité, en particulier celles N°1373, 2170, 2178, 2199 et 2253.

A.Ch.

Check Also

Le président al-Assad promulgue un décret aggravant la peine des personnes qui traitent avec une autre monnaie que la Livre syrienne

Damas-SANA / Le président Bachar al-Assad a promulgué le décret législatif N°3 de l’an 2020 …