Début à Genève des travaux du Comité chargé de débattre la Constitution.. Pedersen: une étape importante pour trouver une solution politique à la crise en Syrie

Genève-SANA/Les travaux du Comité chargé de débattre la Constitution ont commencé aujourd’hui à Genève avec la participation des 150 membres représentant la délégation soutenue par le gouvernement syrien, la délégation des autres parties et une délégation de la société civile, comptant chacune 50 membres.

L’envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la Syrie, Geir Pedersen, a affirmé que le début des travaux du Comité chargé de débattre la Constitution constitue une étape importante pour trouver une solution politique à la crise en Syrie, conformément à la résolution 2254 des Nations unies.

Prenant la parole à l’ouverture à Genève des travaux du Comité chargé de débattre la Constitution, Pedersen a indiqué que l’action du Comité doit s’engager au respect de la souveraineté, de l’unité et de l’intégrité territoriale de la Syrie.

Pedersen a précisé que la constitution appartient au peuple syrien qui décide lui-même de l’avenir de son pays.

«Le rôle des Nations unies se limite à faciliter les travaux du comité », a-t-il fait savoir.

 

R.Bittar

Check Also

Les unités de l’armée ratissent certains quartiers de Maarret Nou’man après l’expulsion des terroristes