Le président al-Assad rencontre les héros de l’armée sur les lignes de front dans les banlieues d’Idleb et Hama

Damas-SANA / Le président Bachar al-Assad a visité aujourd’hui des formations de l’armée arabe syrienne sur les lignes de front dans les deux banlieues sud d’Idleb et nord de Hama.

Accompagné du ministre de la Défense, le général Ali Abdullah Ayoub, le président al-Assad a écouté, lors de sa visite, un aperçu exhaustif, donné par les commandants des forces qui se positionnent dans la localité de Habit, sur la situation actuelle sur le terrain, notamment après les opérations militaires qui s’étaient soldées par l’expulsion des terroristes et la reprise du contrôle des dizaines de villages et de localités s’étalant sur des centaines de kilomètres, et sur les préparatifs des forces pour libérer Idleb et les autres zones où les réseaux terroristes se déploient jusqu’à présent.

« Ce que nos forces armées ont récemment réalisé au moment de la libération de Khan Cheikhoun et des villages périphériques s’inscrit dans le cadre des victoires qui constituent la ligne normale de l’armée arabe syrienne durant la guerre contre le terrorisme, grâce aux efforts colossaux et aux sacrifices énormes consentis par les héros de l’armée arabe syrienne », a-t-il dit.

Et le président al-Assad de poursuivre : « Ce dont la Syrie a fait l’objet pendant ces neuf ans est similaire à des chapitres d’une pièce de théâtre préparée, mise en scène et exécutée par la même partie. Mais dans chaque chapitre il y avait un protagoniste différent ou un acteur différent, et le protagoniste de cette étape est Erdogan qui est le plus réussi à être un outil aux mains du maître américain et à être un voleur du blé, du pétrole et des usines et qui tente actuellement de voler le territoire ».

Le président al-Assad a fait noter : « Bien que certaines parties aient parié sur des parties extérieures au lieu de parier sur la patrie et refusé de coordonner avec leurs compatriotes pour interdire au voleur de perpétrer son crime, il est important aujourd’hui de mobiliser les efforts pour réduire les effets de l’invasion et expulser l’envahisseur, car ceci est un devoir national et constitutionnel ».

Le président al-Assad a affirmé que le front d’Idleb est très important et qu’il faut trancher la bataille d’Idleb en vue de mettre fin au chaos et au terrorisme partout en Syrie.

En outre, le président al-Assad a inspecté deux unités militaires dans les deux banlieues d’Idleb et Hama, y rencontrant des soldats et des officiers auxquels il s’était adressé en disant : « Les batailles menées par les héros de l’armée et des forces armées sont difficiles et nombreuses. Mais les héros de l’armée se sont tenus fermes et ont réalisé ce que l’Occident était incapable d’y croire ».

Le président al-Assad a demandé aux soldats et aux officiers qu’il avait rencontrés de transmettre ses salutations à leurs parents qui étaient le paramètre le plus important dans l’éducation des héros susceptibles de protéger et défendre la patrie.

A.Ch.

Check Also

Khamis admet la consécration de 10 milliards L.S. pour établir des petits et moyens projets dans les gouvernorats