Qadiri : Les ouvriers syriens dans le Golan occupé font l’objet d’un terrorisme systématique

Genève-SANA / La ministre des Affaires sociales et du Travail, Rima Qadiri, a affirmé la poursuite du traitement des retombées négatives de la guerre terroriste déclenchée contre la Syrie sur le peuple syrien, les infrastructures économiques et sociales, les ressources humaines et le marché du travail.

Dans une allocution qu’elle a prononcée devant les participants aux travaux de la 108e session de la conférence internationale du travail, Qadiri a souligné l’action en cours en vue de faciliter le retour sûr des citoyens qui avaient été obligés de se déplacer ou de quitter leur patrie du fait du terrorisme.

Elle a fait allusion à l’exécution de programmes afin de sensibiliser le cycle de production, de redynamiser le marché du travail et d’appliquer les normes du travail digne.

Qadiri a abordé le terrorisme systématique et les mesures coercitives et raciales visant les ouvriers syriens dans le Golan, notamment le fait de les priver de profiter de leurs propriétés agricoles et des ressources d’eau.

« Le Golan syrien occupé restera toujours un territoire arabe syrien et cette réalité ne changera point, n’a rien à voir avec n’importe quelle décision de tout Etat, et constitue aussi un droit garanti par la volonté et la détermination des Syriens à le reprendre complètement », a-t-elle ajouté.

Elle a qualifié de « lancement positif » la reprise des programmes de coopération entre l’Organisation internationale du Travail et la Syrie dans le but de réactiver les volets de coopération conjointe.

A.Ch.

Check Also

La Syrie participe au forum stratégique régional de l’UPU

Damas-SANA / Avec la participation de la Syrie, les travaux du forum stratégique mondial de …