Meeting de solidarité avec Cuba et le Venezuela contre les politiques hostiles américaines

Banlieue de Damas-SANA / Les participants au meeting de solidarité avec Cuba et le Venezuela face à l’embargo et aux politiques hostiles américaines ont souligné la nécessité de former un front unifié des peuples anti-impérialisme américano-sioniste et de concrétiser les valeurs d’amitié entre les forces de lutte dans le monde.

Les participants au meeting, organisé aujourd’hui par le Front démocratique de libération de la Palestine dans le camp de Jaramana dans la banlieue de Damas, ont estimé que ce qui se passe à Cuba et au Venezuela des ingérences américano-sionistes est similaire à ce qui se passe en Palestine, puisque les forces de meurtre et de terrorisme sont les mêmes.

Le membre du bureau politique du Front, Hassan Abdul Hamid, a indiqué que les mesures prises par l’administration américaine contre les deux peuples de Cuba et du Venezuela font preuve de la politique d’hégémonie aux richesses des peuples pour les obliger à la soumission, affirmant que les deux peuples dans les deux pays mettront en échec ces plans.

De son côté, l’ambassadeur de Cuba en Syrie, Miguel Porto Parga, a assuré que les pratiques américaines « irresponsables » et les plans de Washington menacent vraiment la paix, la sécurité et la stabilité en Amérique latine et dans la région de la mer des Caraïbes.

Pour sa part, le chargé d’affaires de l’ambassade de Venezuela en Syrie, Joaquín Gomez, a fait savoir que Washington tente via ses politiques hostiles de renverser le gouvernement légitime et de détruire les accomplissements sociaux et économiques au Venezuela en provoquant une souffrance pour le peuple et en le poussant à se révolter contre le gouvernement.

A.Ch.

Check Also

L’Iran affirme son rejet de la nouvelle décision du Conseil exécutif de l’OIAC sur la Syrie

Téhéran-SANA / L’ambassadeur d’Iran aux Pays-Bas, Alireza Kazemi Abadi, a affirmé que son pays rejette …