Le ministère russe de la Défense dément les allégations de Washington sur l’usage d’armes chimiques à Idleb

Moscou-SANA / Le ministère russe de la Défense a démenti les allégations véhiculées par les Etats-Unis, les groupes terroristes et certains médias qui leur appartiennent sur l’usage d’armes chimiques dans la zone de désescalade à Idleb.

Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, a assuré qu’aucune attaque chimique n’était survenue dans la zone de désescalade d’Idleb le 19 mai en cours comme les Etats-Unis l’avaient prétendue.

« Toutes les tentatives du Département d’Etat américain d’inventer une autre histoire sur les « attaques terroristes » ne sont plus qu’une couverture politique des tentatives des terroristes de déstabiliser la situation à Idleb, d’y provoquer une catastrophe humanitaire et d’obliger le monde à croire en un nouveau mensonge sur des indices de l’usage d’armes chimiques à Idleb », a-t-il fait noter.

Konachenkov a souligné qu’il n’était pas étonnant que le Département d’Etat américain œuvre pour imposer un autre mensonge au monde sur une attaque chimique à Idleb, alors que la seule source et les témoins oculaires de cette attaque présumée sont des terroristes du Front Nosra.

A.Ch.

Check Also

La Syrie annonce l’ouverture d’un corridor humanitaire à Souran pour permettre aux citoyens de quitter les zones contrôlées par les terroristes dans les banlieues de Hama et Idleb

Damas-SANA/La Syrie a annoncé l’ouverture d’un corridor humanitaire dans la région de Souran dans la …