Un an après sa libération du terrorisme, 14 centres de santé remis en service à la Ghouta orientale

Damas/Un an après la libération du terrorisme de la Ghouta orientale, la Direction de la Santé de la banlieue de Damas poursuit ses efforts pour la mise en service de ses institutions dans les différentes localités où 14 centres de santé ont été restaurés jusqu’ici.

La Direction de la Santé de la banlieue de Damas, aussitôt après la proclamation de la libération de la Ghouta, a pris toutes les mesures nécessaires pour répondre aux impératifs de la protection sanitaire des habitant à travers la réactivation des centres de santé endommagés, la fourniture du matériel médical et des cadres nécessaires et l’envoi de cliniques mobiles.

En fait, 14 centres de santé ont été ouverts dans la plupart des zones de la Ghouta orientale au cours de l’année passée, qui s’ajoutent à 14 centres de santé et à trois hôpitaux en cours de construction à Mlaiha, Kafr Batna et Harasta.

Le coût de la réhabilitation de l’hôpital de Harasta s’élève à 552 millions de livres syriennes sans le matériel. Sa réhabilitation aura lieu avec la coopération du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), tandis que l’hôpital de Mlaiha est en cours de reconstruction et sa mise en service aura lieu au mois de septembre prochain.

Les travaux sont toujours en cours à l’hôpital de Kafr Batna pour être mis en service en septembre prochain.

Les services médicaux octroyés au cours de l’année passée comprennent plus de 85000 vaccinations routinières pour enfants, 97000 cas de surveillance de la nutrition, des services de santé reproductive pour femmes et un appui psychologique et social à plus de 83000 personnes.

Dès les premiers instants de la sortie des habitants de la Ghouta orientale via le corridor de Hammouryia à la mi-mars de l’année dernière, la Direction de la santé de la banlieue de Damas a déployé des efforts inlassables pour transporter les cas critiques d’urgence vers les hôpitaux de Damas, à ajouter des interventions d’urgence visant à fournir les soins de santé nécessaires dans les centres d’hébergement temporaires auxquels 13 ambulances, 5 cliniques mobiles et 16 équipes médicales ont été assurés.

 

R.Bittar

Check Also

L’Algérie réaffirme sa solidarité avec la Syrie

Alger -SANA / L’Algérie a réaffirmé sa solidarité avec le gouvernement et le peuple en Syrie …