Le monastère de Saint Moïse l’Abyssin…Destination pour la prière et richesse historique remontant à des siècles

Damas-SANA / Le monastère de Saint Moïse l’Abyssin, situé à 1320 mètres d’altitude du niveau de la mer sur une colline à l’est de la ville de Nabek, remonte au IIe siècle et était une tour construite par les Romains pour observer la route de Damas-Palmyre.

La tour a été transformée au VIe siècle en un monastère, tandis qu’une église y a été construite au XIe siècle en forme de basilique.

Dans une déclaration à SANA, le moine Jihad Youssef a souligné que le monastère était consacré à la prière et à l’accueil des visiteurs, donnant un aperçu exhaustif sur l’histoire du monastère et sur les fresques qui se trouvent dans son église.

Il a fait savoir que les dessins, qui ornementent les murs du monastère, remontaient à trois étapes historiques et avaient chacun son style artistique spécifique.

« La première étape est datée des années s’étalant entre 1058 et 1095 et est caractérisée par l’art hellénistique », a-t-il dit, indiquant que ce qui était resté de cette étape est une fresque du prophète Elie.

Il a ajouté que la 2e étape a été influée par l’art byzantin, faisant noter que deux fresques de cette étape étaient restées, la première sur le baptisme du Jésus-Christ et la 2e sur Saint Siméon le Stylite, en plus des calligraphies en Arabe et du font baptismal antique.

Youssef a ajouté que la majorité des fresques de la 3e étape remontent à l’an 1200 et avaient un style syriaque, dont une sur l’Annonciation de la naissance de Jésus-Christ et une autre est un spectacle sur la résurrection universelle.

A.Chatta

Check Also

La Syrie dément les nouvelles véhiculées par les groupes terroristes sur l’utilisation de l’arme chimique par l’armée syrienne

Damas-Sana/Une source militaire a démenti les nouvelles mensongères et fabriquées sur l’utilisation par l’armée syrienne …