Lavrov: La décision de Trump sur le Golan syrien occupé est une violation  flagrante de la Chatre de l’ONU

Moscou-SANA/ Le ministre russe des AE, Sergueï Lavrov, a réaffirmé le refus de son pays de la décision du président américain Donald Trump sur le Golan syrien occupé, «qui constitue une violation flagrante de la Charte des Nations unies », a-t-il fait savoir.

Lors d’une conférence de presse qu’il a tenue avec son homologue jordanien, Ayman Safadi à Amman, Lavrov a souligné la nécessité de parvenir à une solution politique de la crise en Syrie, conformément à la résolution onusienne N° 2254, et l’importance du renforcement de la coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme loin de la politique de double critère.

En ce qui concerne le camp de Rukban, Lavrov a précisé que les États-Unis occupent la zone de Tanf, soutiennent les terroristes qui s’y trouvent et continuent à coopérer avec eux pour entraver l’accès d’aide humanitaire dans le camp qui souffre de conditions catastrophiques, ajoutant que les déclarations américaines sur la résolution du problème du camp ne sont pas sincères.

Lavrov a fait noter que les Etats-Unis doivent mettre fin à l’occupation de la zone et permettre aux Syriens déplacés d’en sortir, soulignant que les Nations unies affirment que la plupart de ses résidents souhaitent rentrer chez eux.

Lavrov a appelé la Communauté internationale à faciliter le retour des Syriens déplacés à leur pays, après que le gouvernement syrien ait fourni les conditions appropriées à cette fin, soulignant que son pays continue à apporter le soutien dans ce cadre.

Pour sa part, le ministre jordanien des Affaires étrangères a réaffirmé la position ferme de son pays disant apprendre que le Golan est un territoire syrien occupé, conformément à toutes les résolutions de la légalité internationale, indiquent que la décision de Trump sur le Golan est une violation du droit international.

Safadi a souligné la nécessité de parvenir à une solution politique à la crise en Syrie, qui préserve son unité et son indépendance et rétablit sa sécurité, sa stabilité et son rôle important dans la région.

Safadi a mis l’accent sur la situation difficile dans le camp de Rukban, précisant que la plupart de ses habitants veulent regagner leurs maisons, selon les enquêtes de l’ONU, et que la seule solution de leur souffrance est d’assurer leur retour en toute sécurité.

D.H./ R.B.

Check Also

L’armée arabe syrienne élargit son déploiement dans la banlieue de la localité de Tell Tamr

Hassaké-SANA/  Des unités de l’armée arabe syrienne ont élargi leur déploiement dans les villages et …