Le ministère russe de la Défense : Washington diffère délibérément le règlement de la catastrophe du camp de Rukban

Moscou-Sana / Le ministère russe de la Défense a critiqué le fait que les États-Unis continuait de différer le règlement de la crise du camp de Rukban où se trouvent des milliers de civils séquestrés par les groupes terroristes et les forces d’occupation américaines.

Le directeur du siège de la commission russe pour le retour des Syriens déplacés, le colonel Mikhaïl Mizintsev, a indiqué que les États-Unis avait délibérément différé le règlement du problème du camp de Rukban, n’avait pas autorisé l’accès à la zone de Tanf et n’avait rien dit sur ce qui se passe dans le camp.

Le responsable militaire russe a affirmé que tous les prétextes américains concernant la non disposition du gouvernement syrien à accueillir les personnes séquestrées dans le camp de Rukban sont dépourvus de tout fondement.

« Les représentants de Washington ont refusé de nouveau l’invitation à la participation à la troisième réunion de coordination pour mettre au point des pas communs et concrets pour fermer le camp de Rukban le 9 du mois en cours », a-t-il dit.

A cet effet, un communiqué publié aujourd’hui par le siège des deux commissions syrienne et russe pour le retour des Syriens déplacés, souligne que tous les prétextes américains concernant la non disposition du gouvernement syrien à accueillir les résidents du camp de Rukban sont dépourvus de tout fondement.

Le communiqué affirme que le gouvernement syrien est prêt à œuvrer avec les représentants des Nations unies et qu’il aspire à davantage d’aides efficaces pour mettre en œuvre des mesures pratiques dans le but de refaire installer les résidents du camp de Rukban.

A. Ali / A. Chatta

Check Also

Sayed Nasrallah : L’armée arabe syrienne et la Résistance ont mis en échec le plan terroriste qui visait à imposer l’hégémonie à la Région

Beyrouth -SANA /Le Secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, a affirmé que le ciblage …