Nasrallah : La déclaration de Trump sur le Golan syrien occupé ne respecte pas les résolutions internationales

Beyrouth-SANA / Le Secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, a assuré que la déclaration du président américain, Donald Trump, sur le Golan syrien occupé est un irrespect des deux mondes, arabe et islamique, et de toutes les résolutions internationales qui confirment que le Golan est un territoire syrien occupé par l’ennemi israélien.

Dans une allocution qu’il a prononcée aujourd’hui, Sayed Nasrallah a précisé que Trump poursuit l’irrespect du droit international, des résolutions, des institutions et de la communauté internationale au profit de l’entité d’occupation israélienne, faisant savoir que les Etats-Unis et leurs gouvernements consécutifs accordent la priorité à la protection de cette entité.

« Le mutisme de la communauté internationale, en particulier les deux mondes arabe et islamique, après la proclamation par Trump d’al-Qods comme capitale de l’entité d’occupation, lui a donné l’audace de prendre sa position sur le Golan syrien occupé et de viser les droits arabes et musulmans », a-t-il dit.

Sayed Nasrallah a fait noter que les forces d’occupation américaines dans la zone de Tanf poursuivent la séquestration des Syriens déplacés dans le camp de Rukban et leur interdisent de regagner leurs villes et villages par le biais des corridors humanitaires ouverts par le gouvernement syrien.

A.Chatta

Check Also

Les habitants de Meharda célèbrent la purification par l’armée de la banlieue de Hama du terrorisme

Hama-SANA/  Les habitants de Meharda se sont rassemblés dans les rues principales de la localité …