Damas: Les déclarations de Graham font preuve sur la transgression américaine flagrante du droit international

Damas -SANA/ La Syrie a vivement condamné les déclarations du sénateur américain, Lindsey Graham, sur le Golan arabe syrien occupé, précisant qu’elles reflètent la mentalité de l’administration américaine basée sur l’hégémonie et l’arrogance.

Dans une déclaration à SANA, une source du ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a indiqué que la République arabe syrienne condamne vivement les déclarations du sénateur américain, Lindsey Graham, sur le Golan arabe syrien occupé et qui reflètent la mentalité de l’administration américaine basée sur l’hégémonie et l’arrogance et leur traitement des questions de la région de façon qui verse dans les intérêts israéliens.

Et la source de poursuivre: “Les déclarations de Graham font preuve sur le mépris par les Etats-Unis de la légalité internationale et sur leur transgression flagrante du droit international”.

Le ministère a fait savoir que toutes les résolutions de l’ONU, notamment celle du Conseil de sécurité N°497, adoptée à l’unanimité en 1981 par les membres du CS, dont les Etats-Unis, sous le chapitre 7, avaient confirmé le statut juridique du Golan syrien en tant que territoire occupé, et avaient considéré la décision de l’entité d’occupation comme nulle et non avenue.

La source a indiqué que le peuple arabe syrien en général et nos compatriotes au Golan syrien occupé en particulier qui n’avaient pas cessé de résister à l’occupant sont plus déterminés à poursuivre la lutte jusqu’à la libération complète du Golan occupé.

R.F. /  L.A.

Check Also

Achèvement de l’entretien du réseau d’électricité dans la zone de Tell Tamr après une attaque turque

Hassaké-SANA / Les chantiers de l’établissement public de l’électricité ont achevé l’entretien du réseau électrique …