Arrestation en Turquie de plus de 500 mille personnes depuis 2016

Ankara -SANA / Le ministre de l’Intérieur du régime turc, Süleyman Soylu, a admis l’arrestation de plus de 500 mille personnes depuis la tentative du coup d’état qui avait eu lieu en Turquie en 2016.

Selon le journal turc Zaman, Soylu a indiqué que le nombre total de personnes, qui avaient été interrogées à cause du coup d’état, avait atteint 500650 personnes, alors que le nombre de prisonniers était arrivé à 30947, ajoutant que des mandats d’arrêt avaient été lancés contre 22 mille personnes.

Parlant des campagnes organisées dans le ministère de l’Intérieur, Soylu a dit : « Jusqu’à présent, 38 578 fonctionnaires du ministère ont été limogés », soulignant qu’un certain nombre de ces limogés ont été arrêtés, dont 11 mille agents de sécurité, 4 195 policiers et 348 autres des forces de la Garde côtière.

Bien que la loi turque interdise l’emprisonnement des femmes avec leurs enfants, il existe dans les prisons turques plus de 700 enfants avec leurs mères arrêtées en raison de leur relation présumée avec Gülen.

En outre, les autorités du régime turc ont expulsé les deux journalistes allemands, Jorg Brase, chef du bureau d’Istanbul de la chaîne publique de télévision ZDF, et Thomas Seibert, qui travaille pour le quotidien berlinois Tagesspiegel, après leur refus de renouveler leurs accréditations sans aucune justification, ce qui a provoqué le mécontentement du gouvernement allemand.

Dans un point de presse tenu avant leur départ de la Turquie, les deux journalistes allemands ont affirmé que le régime turc tente de faire taire l’information internationale.

“Nous continuerons à préparer des rapports sur des questions turques, mais de l’extérieur de la Turquie », ont dit les deux journalistes.

Pour sa part, la porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Maria Adebahr, a qualifié d’incompréhensible cette décision.

Razane

 

Check Also

Éclatement d’incendies dans les terres agricoles du fait d’une attaque terroriste aux roquettes contre les villages de la banlieue nord de Hama

Hama – SANA/ Les groupes terroristes ont violé de nouveau l’accord sur la zone de …