La “Coalition de Washington”…Pratiques noires et phosphore blanc

Damas -SANA/   Depuis sa création hors du Conseil de sécurité, la “Coalition de Washington”, poursuit ses crimes et ses massacres, cause de grande destruction dans les infrastructures et les services vitaux dans la région de Jazira et déplace des dizaines de citoyens, ce qui met à nu les allégations des Etats-Unis qui prétendent la lutte contre les groupes terroristes et démontre que le seul objectif de cette “Coalition” est de verser le sang des Syriens, perdurer la guerre déclenchée contre leur pays, de détruire ses infrastructures et d’entraver tout règlement de la crise.

La destruction causée dans la ville de Raqqa du fait de son bombardement par l’aviation de la “Coalition internationale” fait suite à la souffrance de sa population à l’époque de la présence du réseau terroriste de “Daech”.

En outre, les Etats-Unis ont recouru au phosphore blanc  sur l’autre rive de la ville de Raqqa pour raviver la souffrance de la population là-bas.

Washington, qui n’a jamais pris en compte l’histoire d’une nation ou d’une civilisation humaine et de la vie des civils dans les pays où il provoque les guerres et les conflits, a perpétré les crimes directs contre les Syriens pendant les années de la guerre hostile menée contre la Syrie. L’aviation de la “Coalition” présumée a voulu détruire l’histoire de la ville de Raqqa, considérée comme un témoignage sur une civilisation authentique dans la Mésopotamie, en bombardant aux bombes au phosphore blanc les maisons et en portant atteinte aux conditions de vie dans la ville.

Cette “Coalition” illégale et ses crimes font preuve de l’effondrement des valeurs et des principes moraux que les nations respectent après la création de l’ONU, cela en raison de l’ignorance par les Etats-Unis et les pays alliés de ces valeurs et principes.

Dans un crime corroboré par des preuves, des témoignages et des images et dans des agressions hostiles à la vie humaine, les avions de combat de la “Coalition américaine” ont bombardé, pendant les deux dernières années, aux bombes au phosphore blanc et aux bombes à fragmentation prohibées intentionnellement la localité de Hajin et d’autres villages et localités dans la banlieue sud-est de Deir Ezzor, ainsi que la localité de Sour dans la banlieue nord-est, les environs ouest de la ville de Raqqa, et la zone située entre les deux quartiers de Machlab et Sina’a, le quartier de Sabahi, l’hôpital national dans la ville de Raqqa et les fermes de Baghouz qu’ils ont bombardées récemment.

Dans le cadre de la réfutation des allégations de Washington dans la lutte contre le terrorisme, la coopération et la coordination entre cette “Coalition” et les groupes terroristes affiliés aux réseaux terroristes de “Daech” et du “Front Nosra” sont devenues claires.

Des dizaines de faits ont été corroborés sur cette coopération, notamment le transfert par Washington des chefs des réseaux terroristes par des avions américains de leurs positions vers les zones de déploiement de ses forces occupantes.

En outre, des sites électroniques appartenant aux milices soutenues par les Etats-Unis ont fait allusion à la libération des dizaines d’éléments du réseau terroriste après qu’ils se soient rendus.

A noter que depuis sa création par Washington hors du CS en août 2014, la “Coalition internationale” a bombardé à des dizaines de fois les quartiers dans les villes et les banlieues de Deir Ezzor, Raqqa et de Hassaké, ce qui y a fait des centaines de martyrs et de blessés et des dégâts matériels dans les maisons et les propriétés des civils, ainsi que dans les infrastructures. A cet effet, le ministère des AE et des Expatriés a réclamé à plusieurs reprises de dissoudre la “Coalition internationale” illégale créée hors du CS et sans l’admission de la République arabe syrienne.

R.F. /  A.Chatta

Check Also

Sayed Nasrallah : La résistance est la solution pour reprendre les territoires occupés

Beyrouth-SANA / Le Secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, a affirmé que la résistance …