La bibliothèque al-Zahiriya à Damas: Authenticité damascène unique avec ses manuscrits rares

Damas -Sana / Au milieu des plus anciennes souks de Damas, se situe la bibliothèque al-Zahiriya qui démontre la merveille de l’architecture damascène et raconte des chapitres de la civilisation syrienne avec ses livres, ses références et ses manuscrits uniques dont la date de certains se relève à des centaines d’années.

Parlant de sa fondation, le directeur de la bibliothèque, Anwar Darwich, a indiqué dans un  entretien accord à Sana qu’elle a été fondée à la fin du 19e siècle par Cheikh Taher Jazaïri qui a vu que les manuscrits sont en train d’être endommagés, alors il les avait rassemblés et choisi la tombe du roi Zaher Bibers pour les préserver ces manuscrits qui sont uniques dans le monde.

Il a ajouté que plusieurs personnalités, savants et intellectuels de la Syrie et d’autres pays arabes ont dédié leurs propres bibliothèques à celle d’ al-Zahiriya pour l’enrichir, dont Fakhri Bardoui, Khalil Mardam Beik, et Mohammad Kurd Ali.

Cette bibliothèque a pris son nom du roi Zaher Bibera Bandakari qui a rêvé de fonder une école à Damas et décédé avant de réaliser son rêve. Il a été enterré dans la citadelle de Damas. Son fils le roi Saïd Nadderiddine Mohammad bin Baraka Khan a acheté la maison de Najmeddine Ayyoubi et transporté la tombe de son père à cette maison qui était une école.

Plusieurs bibliothèques ont été annexé à celle d’al-Zahiriya, dont celles de l’école Omariya, al-Zayatine, Souleymaniya et Awqaf.

Elle a contenu des rares manuscrits et livres au niveau du monde, qui ont été transporté ensuite à la bibliothèque nationale d’al-Assad à Damas.

Cette bibliothèque avait pris plusieurs noms, dont la Maison des livres arabes, la bibliothèque publique et la Maison du livre national avant de prendre le nom d’al-Zahiryah

Passant à l’architecture, elle est du type mamlouk avec ses grandes facettes et fenêtres qui permettent l’entrée de la lumière durant toute la journée et ses mûrs ornés de mosaïques du type mamlouk.

Elle contient plus de 10 milles titres, dont certains écrits avec plusieurs langues, ainsi que des dépôts de livres et des salles pour les chercheurs.

Darwich a souligné qu’un accord a été signé entre les gouvernement syrien et celui kazakh sur la restauration du bâtiment de la bibliothèque de façon qui préserve son aspect mamlouk et la réhabilitation de ses contenus culturels et la mise en place d’un nouveau classement des livres pour les exposer plus facilement aux étudiants et aux chercheurs.

Il a fait noter que la plupart des livres de la bibliothèque sont spécialisés dans les sciences humaines, mais le travail est en cours pour ajouter de nouveaux titres dans les domaines des sciences modernes, telles que la physique, la chimie et l’astrologie.

L.A.

Check Also

Nombre de martyrs et de blessés dans l’explosion d’un camion piégé dans la banlieue nord-est d’Alep

Alep – SANA/ Nombre de civils sont tombés en martyr et ont été blessés dans …