Des conditions catastrophiques pour des milliers de Syriens déplacés dans le camp de Rukban

Damas -SANA / Des milliers de Syriens déplacés en raison du terrorisme dans le camp d’al-Rukban souffrent de conditions misérables qui pourraient être considérées comme une catastrophe humanitaire au vu des forces d’occupation américaines qui violent le droit international, imposent illégalement leur contrôle à la zone périphérique du camp et empêchent l’accès des aides humanitaires aux personnes qui y résident.

Les déplacés dans le camp, situé dans la zone de Tanf, sur la frontière syro-jordanienne, vivent dans des tentes, dont la plupart sont en plastique, selon le Programme alimentaire mondial.

Ce qui aggrave la situation humanitaire est la présence des forces américaines dans la zone de Tanf qui entravent l’acheminement des convois d’assistance humanitaire, envoyés par le Croissant-Rouge arabe syrien, avec l’appui et la coordination du gouvernement syrien.

Dans le cadre de ses efforts déployés pour alléger la souffrance des citoyens pris comme otages dans le camp, le gouvernement syrien a facilité l’arrivée d’un convoi composé de 133 camions chargés de denrées, de matières de secours, et de vaccins contre la rougeole, la poliomyélite, l’hépatite et la tuberculose.

Malgré ces aides, la situation dans le camp reste très difficile, selon Marwa Awad, porte-parole du PAM en Syrie, qui a déclaré que les civils se trouvent dans une situation misérable, car ils vivent dans une zone sèche et non protégée du froid.

Razane/R.B.

Check Also

De nouveaux faits confirment le soutien turc au « Front Nosra » à Idleb

Damas-SANA / Jour après jour des preuves se succèdent sur l’implication du régime turc, présidé …