Dialogue ouvert, présidé par Khamis, pour discuter du programme de développement de la Syrie après la guerre

Damas-SANA / Les participants au dialogue ouvert, organisé aujourd’hui par la présidence du Conseil des Ministres et présidée par Imad Khamis, président du Conseil, ont discuté du document du programme de développement de la Syrie après la guerre et jusqu’en 2030 pour parvenir à la meilleure formule « exécutive » des composantes de ce programme.

La plupart des ministres et 140 personnalités environ représentant tous les syndicats, les ordres, les organisations, les commissions, les Unions des Chambres de commerce, d’agriculture, d’industrie et d’exportateurs, les directeurs des établissements et une élite des experts et des académiciens, ont assisté au dialogue.

Au début du dialogue, Imad Sabouni, président de la Commission de la planification et de la coopération internationale, a donné un aperçu exhaustif sur les axes de projet, des étapes de son accomplissement et du « cadre exécutif » qui se compose de 12 programmes liés à la construction institutionnelle, à la reconstruction, au développement des infrastructures, à la gestion des ressources naturelles, au développement du rôle de la société civile, au développement de la recherche scientifique et à la protection de santé.

Les participants ont appelé à l’adoption des données réelles et à définir une identité claire de l’économie syrienne en tant que base pour les plans et les programmes de futur.

Quant à la fixation des ressources financières nécessaires pour mettre en œuvre le programme, Khamis a précisé qu’elles englobent les auto-ressources, l’association entre les deux secteurs public et privé, les crédits disponibles contractés des banques syriennes et l’investissement interne et externe.

Khamis a indiqué que le programme constitue une preuve sur la force de l’Etat syrien qui avait planifié pour l’avenir dans les différents domaines en dépit de la guerre, de ses retombées et de la fourniture des besoins quotidiens des citoyens.

Khamis a estimé que le programme constitue un document national pour la Syrie de l’avenir et définit la voie pour la reconstruction des composantes de l’Etat.

A.Chatta

Check Also

La pianiste Joumane Omran remporte la première place d’un concours de musique en Suisse

Berne-Sana/ La musicienne syrienne Joumane Omran a remporté un concours de musique en jouant du …