Jawdat al-Hachimi, lycée qui englobe l’histoire d’une ville

Damas-SANA/ L’école de Jawdat al-Hachimi à Damas raconte par ses caractéristiques architecturales l’histoire de dizaines de grandes personnalités dans la littérature, la science et la politique.

Il est le premier lycée officiel à Damas. Il a été fondé sous le nom « La Première école d’équipement », pour porter ensuite le nom de son directeur Jawdat al-Hachimi, qui est d’origine algérienne.

Le Lycée se caractérise par son style damascène antique et par ses ornements arabes, ses portes de bois ornées, ses colonnes de pierre qui donne à ce lieu une grande valeur architecturelle et archéologique.

Le lycée de Jawdat al-Hachimi a été fondé en 1930 sous la présidence de Taj Eddine Husseini.

En 1955, le lycée a été divisé en deux écoles qui sont : Jawdat al-Hachimi et Ibn Khaldoun.

Le Lycée de Jawdat al-Hachimi a connu plusieurs étapes historiques, dont celle de la lutte contre le colonisateur français. Il a témoigné ses crimes quand il a attaqué le parlement syrien lors de l’agression de 29 mai. Un certain nombre de révolutionnaires ont recours au lycée dans plusieurs manifestations contre le colonisateur.

En 1936, la première Foire internationale de Damas a été organisée au lycée de Jawdat al-Hachimi vu qu’il était la bâtiment le plus grand à Damas.

Parmi les personnes qui ont étudié au lycée de Jawdat al-Hachimi figurent : l’intellectuel Zaki al-Arzouzi, le professeur Jawdat al-Hachimi et un certain nombre de poètes, dont Mohammad al-Bezem, Nizar Qabbani et Chawqi Baghdadi ainsi qu’un certain de penseurs nationaux, dont Michel Aflaq et Salah Eddine Bitar, fondateurs du parti Baas.

R.F. /L.A.

Check Also

Les unités de l’armée parachèvent leur déploiement dans la ville de Manbej

Alep-SANA / Les unités de l’armée arabe syrienne ont parachevé leur déploiement dans la ville …