Mouallem : Nous aspirons au renforcement et à la consolidation des relations syro-iraniennes

Téhéran-Sana/Le président iranien, Hassan Rohani, a reçu aujourd’hui le vice-président du Conseil des ministres, ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Walid Mouallem, et la délégation qui l’accompagne.

Mouallem a transmis les salutations du président Bachar al-Assad à son homologue iranien et ses souhaits au peuple iranien le progrès et la prospérité.

La rencontre a porté sur le renforcement des relations stratégiques entre les deux pays frères dans tous les domaines et sur les développements en Syrie et dans la région.

L’entretien a également porté sur l’importance de poursuivre la coordination entre les deux pays dans la prochaine étape face aux complots qui les visent.

Rohani a exprimé le souci de la République islamique d’Iran de développer ses relations historiques cordiales et fraternelles avec la Syrie, devenues actuellement mieux grâce aux positions de la direction sage dans les deux pays.

Le président iranien a affirmé le soutien de l’Iran à la Syrie dans sa bataille contre le terrorisme et dans le processus de la reconstruction, précisant que le rétablissement de la paix et de la stabilité en Syrie constitue l’un des piliers les plus importants de la politique extérieure de l’Iran.

Pour sa part, Mouallem a félicité l’Iran, direction et peuple, pour les accomplissements réalisés tout au long de quarante ans depuis l’avènement de la Révolution islamique, affirmant le souci de la Syrie de renforcer ses relations avec l’Iran dans tous les domaines.

Mouallem a indiqué que la visite réussie qu’avait récemment effectuée à Damas le1er vice-président iranien a poussé de l’avant les relations entre les deux pays.

Mouallem a affirmé que la Syrie apprécie hautement l’appui qu’apporte la République islamique d’Iran à la bataille de fermeté pour la préservation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la Syrie, soulignant l’importance de la coordination et de la consultation, surtout à cette étape importante après les victoires que remportent les deux pays sur les complots qui les visent. Il a considéré le succès de l’Iran de dissuader le complot qui le vise comme un succès pour la Syrie et vice versa.

Mouallem a également rencontré le Conseiller du Commandant en chef des Gardiens de la Révolution iranienne pour les Affaires internationales, Ali Akbar Velayati,  et abordé avec lui le renforcement des relations entre les deux pays frères et le développement de la situation en Syrie et dans la région.

Les points de vue des deux parties étaient concordants en ce qui concerne les différentes questions mises sur le tapis.

Mouallem a affirmé que les deux pays se tiennent côte à côte face au terrorisme et aux complots tramés par les Etats-Unis et leurs outils dans la région, insistant sur la nécessité de consolider et de renforcer la coopération entre les deux pays à cette étape importante et critique.

Velayati a présenté ses félicitations au gouvernement et au peuple syriens, ainsi qu’à l’axe de la résistance pour les victoires réalisées en Syrie, affirmant que la Syrie, de par sa fermeté, constitue un exemple à suivre dans l’affrontement des ennemis et du terrorisme.

Velayati a enfin affirmé la détermination de l’Iran à poursuivre sa solidarité avec la Syrie face à l’offensive occidentale barbare qui la vise, derrière laquelle se trouvent le sionisme et les Etats-Unis, exprimant sa confiance en la victoire de la Syrie.

Dans une déclaration faite à l’issue de la rencontre, Mouallem a indiqué que cette visite intervient avant le sommet des présidents des pays garants du processus d’Astana sur la crise en Syrie, qui se tiendra à Sotchi, qualifiant ses entretiens avec les responsables iraniens de très importants, constructifs et susceptibles de renforcer la coopération stratégique bilatérale dans tous les domaines.

Mouallem a, en outre, exprimé sa satisfaction quant aux résultats de sa visite en Iran.

Mouallem a ajouté que les deux pays avaient affronté ensemble un ennemi, à savoir le terrorisme, et affrontent ensemble un ennemi appelé le colonialisme et l’hégémonie. « Comme nous avions remporté la victoire dans la lutte antiterroriste, nous gagnerons la bataille contre le colonialisme”, a-t-il fait savoir.

Pour sa part, Velayati a déclaré que la rencontre était très bonne et constructive, ajoutant: “Le triangle de l’Amérique, du sionisme et du réactionnaire dans la région a échoué et a été vaincu et les Américains doivent quitter la Syrie”.

Il a souligné que les relations syro-iraniennes sont stratégiques depuis la victoire de la révolution islamique et jusqu’à présent, précisant qu’ “à quoi nous assistons aujourd’hui en Syrie, en Iran, au Liban et en Irak est le résultat de l’unité et de la solidarité entre les pays de l’axe de résistance. Cette coopération se renforcera chaque jour davantage ».

 

R.Bittar

 

Check Also

Condamnations internationales des déclarations de Trump sur le Golan syrien occupé

Damas -SANA/   De nombreux pays et partis ont condamné et critiqué les déclarations provocatrices du …