Sculpture en roche éternisant les héros qui ont combattu le colonialiste français à Bremanet Machayekh à Tartous

Tartous-SANA / Une sculpture en roche a été faite dans le village de Bremanet Machayekh pour éterniser dans un panorama le Cheikh Khalil Khattib et ses camarades qui avaient pris part à l’expulsion du colonialiste français de la patrie.

Dans un entretien avec SANA, Mohammad Safi Eddine Khattib, petit-fils du Cheikh Khattib, a dit que le panorama incarne le Cheikh Khattib et ses camarades des hommes de la Révolution de Saleh Ali, la femme qui soutenait toujours l’homme dans sa lutte contre l’occupant et un cheval qui est le symbole de l’équitation et de l’authenticité arabe.

Il a ajouté que le panorama est sculptée sur un mont et s’étend sur 30 mètres de longueur et sur 5 mètres de hauteur, faisant savoir qu’elle est parmi les plus colossales sculptures dans le monde arabe et dans le monde.

Khattib a fait noter que le travail dans la sculpture avait débuté en 2007 et avait duré 7 mois.

A signaler que le Cheikh Khattib était né en 1875 à Bremanet Machayekh et avaient été connu par son honnêteté et sa crédibilité avec le Cheikh Saleh Ali. Il était Qadi de la ville de Banyas et parmi les premiers hommes de la Révolution syrienne. Ensuite, il était devenu le Qadi de la Révolution syrienne dans la côte et le responsable de la fourniture des armes et des munitions et des dépôts d’armes, il avait été arrêté par l’occupant français et avait été condamné à mort avant que les hommes de l’armée attaquent le camp et sauvent le Cheikh Khattib, ce qui avait poussé l’occupant français à mettre le feu dans tout le village.

A.Chatta

Check Also

Saisie de plus de 400 mille comprimés de Captagon dans la banlieue de Damas