Jaafari : La Syrie est déterminée à lutter contre les réseaux terroristes

New-York -SANA / L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé que la Syrie est déterminée plus que jamais à lutter contre ce qui est resté des réseaux terroristes à Idleb et à expulser les forces étrangères attaquantes de ses territoires.

Lors d’une séance tenue par le Conseil de sécurité pour discuter du 58e rapport du Secrétaire général de l’ONU sur la situation humanitaire en Syrie, Jaafari a indiqué que la Syrie mettra en échec tous les complots qui la visent et qu’elle va continuer à réhabiliter les zones détruites par les terroristes pour le retour à la vie normale et pour que les citoyens syriens reviennent à leur patrie qu’ils avaient quittée en raison du terrorisme et des mesures économiques unilatérales.

Jaafari a appelé le Conseil de sécurité à assumer ses responsabilités et à mettre fin immédiatement aux attaques, aux massacres et à la destruction systématique de l’infrastructure  que la Coalition illégale, conduite par les Etats-Unis, perpètre  en Syrie, réclamant au CS d’obliger les pays membres de cette Coalition à s’engager aux dispositions de la charte de l’ONU et aux résolutions du CS rejetant les crimes de l’agression et l’intervention dans les affaires intérieures des pays.

En outre, Jaafari a réaffirmé que la Syrie réclame l’annulation des mesures coercitives et unilatérales imposées par certains pays, y compris des pays membres du CS, à l’encontre du peuple syrien.

Jaafari a ensuite appelé à cesser la politisation de l’affaire humanitaire en Syrie et l’ignorance des faits et des changements sur le terrain et à augmenter le soutien humanitaire international pour répondre aux besoins des Syriens, notamment à l’ombre du niveau actuel du financement humanitaire qui reste insuffisant jusqu’à présent.

Et Jaafari d’ajouter : ” Le gouvernement syrien est le plus qui s’attache à l’octroi de toute forme d’assistance humanitaire à tous ses citoyens n’importe où sur les territoires syriens. Il accomplit ce devoir de façon impeccable avec la coordination du Croissant rouge syrien”.

Répondant aux ambassadeurs des pays membres, Jaafari a dit : « Ce qui attire l’attention dans les communiqués des ambassadeurs des pays occidentaux c’est de perdurer l’application de la résolution 2165 sur l’acheminement des aides via les frontières en ignorant le fait que ces opérations via les frontières couvrent uniquement moins de 5% des aides humanitaires octroyées aux Syriens, tandis que 95% ont été octroyées de l’intérieur de la Syrie et non pas via les frontières ».

L’ambassadeur permanent de la Syrie a fait noter : « Les convois envoyés par les organisations internationales à Rukban et à la zone de Tanf,  arrivent aux terroristes à Tanf et non pas aux 50 mille civils dans la zone ».

Pour sa part, l’ambassadeur permanent russe à l’ONU, Vassili Nebenzia, a assuré que la politisation des aides humanitaires en Syrie est inacceptable, appelant tous les pays à annuler les mesures coercitives unilatérales imposées à la Syrie et à aider les Syriens déplacés à revenir à leur patrie et à reconstruire ce que le terrorisme avait détruit.

Il a ajouté que la présence américaine illégale en Syrie est responsable de ce qui se passe dans le camp de Rukban.

Razane/R.B.

Check Also

Deux blessés et des incendies dans les terres agricoles du fait des attaques terroristes contre la banlieue de Hama

Hama – SANA/ Une femme et un enfant ont été blessés, alors que des incendies …