Au 70e souvenir de la résolution onusienne /194/, pas d’alternative au retour des Palestiniens à leur patrie

Qods occupé -SANA/  Après 70 ans de la Nakba et de l’expulsion des milliers de Palestiniens, la résolution onusienne  N°194, adoptée en 1948 par l’Assemblée générale des Nations Unies et qui confirme le droit au retour des Palestiniens à leur patrie, n’est pas encore exécutée.

L’entité de l’occupant israélien a refusé l’exécution de la résolution N°194, ce qui a poussé l’Assemblée générale de l’ONU à adopter la résolution 394 en 1950 qui insiste sur le droit au retour. La résolution que la Convention de Genève relative au statut des réfugié  en 1951 avait soutenue.

Aujourd’hui, 70 ans après l’adoption de la résolution 194, et au milieu d’une silence internationale et une partialité américaine aveugle envers l’entité de l’occupant israélien, celui-ci continue encore leurs pratiques répressives à l’encontre des Palestiniens et ses mesures de judaïsation visant à déplacer les Palestiniens qui s’étaient abstenus à rester dans leurs territoires.

Après 70 ans, les Palestiniens se tiennent plus que jamais à leur droit au retour qui est un droit sacré fondé sur les principes du Droit et de la Justice.

R.F. / L.A.

Check Also

Jaberi Ansari: Toutes les forces d’occupation doivent quitter le territoire syrien

Téhéran – SANA/ L’assistant du ministre iranien des Affaires étrangères pour les questions politiques spéciales, …