Sit-in de protestation dans plusieurs capitales dans le monde contre les mesures économiques coercitives imposées par les pays occidentaux à la Syrie

Capitales -SANA/  Les étudiants et les communautés syriens à l’étranger ont organisé aujourd’hui des sit-in devant les missions de l’Union européenne dans plusieurs capitales dans le monde pour réclamer de briser l’embargo économique imposé à la Syrie sous le thème: “Brisez votre embargo injuste imposé à la Syrie”.

Les sit-in ont été organisés à Vienne, au Caire, à New Delhi, à Moscou, à la Havane, à Alger, à Beyrouth, en Espagne, en Allemagne, en Roumanie et en Biélorussie.

Dans ce contexte, les étudiants syriens et les communautés à Vienne ont rejeté l’embargo et les mesures économiques coercitives injustes imposées à la Syrie, ainsi que l’envoi des terroristes en Syrie pour y exécuter leurs plans hostiles.

Dans un sit-in organisé devant le bâtiment de la Commission Européenne, les étudiants et la communauté syriens ont affirmé le fermeté de l’Etat syrien et ses établissements afin d’alléger la souffrance des citoyens syriens du fait des crimes inhumains perpétrés par les réseaux terroristes.

Les étudiants syriens en Egypte ont de même condamné l’embargo économique visant à faire plier les peuples et les gouvernements qui rejettent les diktats étrangers.

A New Delhi, les étudiants et la communauté syriens se sont rassemblée dans la capitale indienne en signe de protestation contre les sanctions économiques injustes imposées à la Syrie, et réclamé à la communauté internationale de se tenir aux côtés de la Syrie dans sa lutte contre le terrorisme.

Les étudiants se sont ensuite orientés vers l’ambassade de Syrie à New Delhi et scandé des slogans rejetant les sanctions et l’embargo injuste imposé à la Syrie.

A Moscou, les étudiants syriens dans les universités russes se sont rassemblés à Moscou, en collaboration avec leurs collègues russes, la communauté syrienne et l’organisation du Parti de Baas arabe socialiste à Moscou, et appelé à mettre fin aux sanctions injustes imposées par les pays de l’Union européenne à la Syrie.

A la Havane, les étudiants syriens ont organisé, en collaboration avec l’ambassade de Syrie à Cuba et la communauté syrienne, une activité pour condamner les mesures coercitives occidentales unilatérales  imposées  à la Syrie.

A Alger, les étudiants syriens ont affirmé, dans un sit-in organisé en collaboration avec l’ambassade de Syrie, l’importance de lever l’embargo injuste imposé à la Syrie.

A Beyrouth, les étudiants syriens et la ligue syrienne des travailleurs ont organisé, avec la participation des organisations nationales juvéniles et des étudiants,  un sit-in de protestation pour condamner les mesures coercitives occidentales unilatérales imposées à la Syrie.

R.F. / L.A.

Check Also

Quatre blessés dans une attaque terroriste à une roquette contre Lattaquié

Lattaquié-SANA / Quatre civils ont été blessés dans une attaque à une roquette, menée par …