Début de la 11e réunion d’Astana sur le règlement de la crise en Syrie…La délégation syrienne tient deux rencontres

Astana (SANA) / La 11e Réunion d’Astana sur le règlement de la crise en Syrie a démarré aujourd’hui dans la capitale kazakhe, avec la participation de la délégation de la République arabe syrienne, présidée par Bachar Jaafari, et d’autres délégations.

Le chef du département d’Asie et de l’Afrique au ministère kazakh des Affaires étrangères, Aidarbek Tumatov, a déclaré aux journalistes que tous les participants à la 11e  Réunion d’Astana étaient arrivé à la capitale kazakhe.

Il a souligné qu’une délégation de l’ONU, présidée par l’envoyé spécial de l’Onu pour la Syrie, Staffan de Mistura, était arrivée aussi pour assister à la Réunion en tant qu’observateur, aux côté d’autres observateurs du Haut-Commissariat de l’ONU pour les Affaires des Réfugiés, et du Comité International de la croix Rouge.

Pour sa part, le chef de la délégation russe, émissaire spécial du président russe pour la Syrie, Alexandre Lavrentiev, a indiqué dans une autre déclaration aux journalistes que les participants à ce round de pourparlers examineront la situation à Idleb, le retour des déplacés syriens à leur Patrie, la lutte anti-terroriste, et l’état de la commission chargée d’examiner la Constitution actuelle.

La délégation syrienne a entamé ses rencontres au 1er jour des pourparlers par une rencontre avec le ministre kazakh des Affaires étrangères, Kaïrat Abdrakhmanov, et une autre avec la délégation russe aux pourparlers.

L’entretien a porté sur les moyens de faire réussir ce round.

Lors de la rencontre avec la délégation russe, présidée par Alexandre Lavrentiev, les deux parties ont échangé les points de vue sur l’ordre du jour de la Réunion d’Astana, ainsi que sur la poursuite de la coordination dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, et l’application des accords d’Astana ad-hoc, notamment en ce qui concerne l’accord sur le désescalade à Idleb.

L’entretien a également porté sur les dernières attaques terroristes aux armes chimiques contre Alep menées par les groupes terroristes armés à Idleb et sur la nécessité d’exercer des pressions sur les parties qui soutiennent ces groupes pour arrêter cet escalade dangereux.

Dans des déclarations faites avant la rencontre, Lavrentiev a dit que son pays prévoit le succès de l’opération de l’élimination de ce qui reste des groupes terroristes sur la rive est de l’Euphrate, exprimant sa confiance que cette opération se développera positivement.

Des rencontres bilatérales et tripartites seront tenues aujourd’hui entre les différentes parties participant à la Réunion, alors que la séance plénière serait tenue demain.

L.A.

 

Check Also

Mouvement touristique actif à Lattaquié (Rapport illustré)