Miqdad : La politique hypocrite exercée par certains pays occidentaux et leurs alliés a nui à l’action de l’OIAC

La Haye / Les travaux de la 23e conférence des pays membres de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques « CIAC » ont commencé aujourd’hui à La Haye avec la participation de la délégation de la République arabe syrienne, présidée par Fayçal Miqdad, vice-ministre des AE et des Expatriés, président de la commission nationale chargée de remplir les engagements en vertu de la CIAC.

Ripostant aux tentatives de certains pays occidentaux de politiser les travaux de la conférence dès le premier jour de sa tenue et d’exploiter l’OIAC pour imposer leurs agendas à l’ordre du jour de leurs travaux, Miqdad a souligné dans son intervention devant la conférence la nécessité d’avoir un esprit de responsabilité collective pour développer et consolider l’action de l’OIAC et pour préserver son indépendance et son professionnalisme.

« La politique de l’hypocrisie et de la déformation des faits exercée par certains pays occidentaux et leurs alliés avait beaucoup nui à la nature technique de l’OIAC », a-t-il dit.

A. Chatta

Check Also

Les ministres des AE des pays garants du processus d’Astana discuteront demain à Genève du règlement politique de la crise en Syrie

Moscou-Sana/Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé que les ministres des Affaires étrangères de …