La restauration de la statue du Lion d’Al-Lât et la protection des musées dans une conférence archéologique au musée national de Damas

Damas/La restauration et l’archivage effectués par la Direction générale des Antiquités et des Musées pendant les années de guerre en Syrie ont été le principal thème abordé lors de la deuxième journée de la Conférence internationale organisée en marge de la réouverture du Musée national de Damas sous le titre “La réalité des musées syriens et leur rôle dans le renforcement de l’appartenance nationale”.

L’archéologue Bartos Markovsky a pris la parole au cours de cette conférence, et abordé les étapes de la restauration de la statue du Lion d’Al-Lât de Palmyre après sa destruction par Daech en 2016.

Il a souligné que le corps de la statue avait été grandement endommagé, précisant que les étapes de la restauration englobe l’enlèvement du ciment à la base de la statue, la fixation des pierres sur chaque pièce et la reconstruction des pièces détruites.

Pour sa part, le secrétaire aux affaires des musées, Nazir Awad, a évoqué les mesures prises par la Direction de l’Archéologie pour protéger les pièces et les sites archéologiques, telles que le transport des objets à des lieux sûrs et des mesures supplémentaires, notamment la fortification des portes, des entrepôts et des zones de stockage des pièces archéologiques.

 

R.Bittar

Check Also

Khamis inaugure le projet de la centrale solaire photovoltaïque

Banlieue de Damas / Imad Khamis, président du Conseil des Ministres, a inauguré aujourd’hui la …