Mouallem : Le gouvernement syrien accorde un intérêt particulier au retour des réfugiés en Syrie

Damas / Le vice-président du Conseil des Ministres, ministre des AE et des Expatriés, Walid Mouallem, a reçu aujourd’hui David Beasley, directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), et la délégation qui l’accompagne.

Lors de la rencontre, les deux parties ont discuté des relations de coopération entre la République arabe syrienne et le PAM et des moyens de les développer afin d’améliorer la situation humanitaire et d’assurer les besoins humanitaires nécessaires aux citoyens syriens sinistrés du fait de la guerre terroriste contre la Syrie.

Mouallem a fait allusion aux efforts déployés par le gouvernement syrien et aux facilités qu’il octroie aux organisations internationales, dont le PAM, pour alléger la souffrance des Syriens du fait des circonstances difficiles.

Il a affirmé que le gouvernement syrien accorde un intérêt particulier au retour des réfugiés en Syrie et déploie tout effort pour leur assurer tout besoin.

Mouallem a également apprécié les efforts déployés par le PAM dans le domaine humanitaire, soulignant la disposition du gouvernement syrien à renforcer la coopération avec le PAM loin de tout agenda politique que certaines parties tentent d’imposer.

De son côté, Beasley a remercié le gouvernement syrien pour sa coopération avec le PAM afin d’acheminer les aides humanitaires à ceux qui en ont besoin, appelant la communauté internationale à déployer plus d’efforts pour aider le peuple syrien qui souffre du fait des circonstances difficiles.

Il a de même apprécié les relations existant entre le gouvernement syrien et le PAM face aux défis sur le terrain.

En outre, le vice-ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a rencontré Beasley et la délégation qui l’accompagne.

Miqdad a mis l’accent sur les grands développements positifs en Syrie après que l’Etat syrien avait repris le contrôle et libérer la majorité des territoires syriens des groupes terroristes armés.

Miqdad a insisté sur l’importance des aides humanitaires que le PAM octroie à la Syrie.

Il a de même souligné les retombées négatives des mesures coercitives et unilatérales imposées à la Syrie et qui se contredisent avec le droit international et la charte de l’ONU.

R.F. / L.A.

Check Also

La sélection syrienne prend le dessus sur la sélection de Guam aux éliminatoires des deux coupes d’Asie et du monde

Abou Dhabi-SANA / La sélection syrienne de football « Séniors » a eu l’avantage aujourd’hui …