Poursuite de l’exécution du décret-loi N°18

Damas / Plusieurs jeunes qui avaient échappé au service militaire et à la réserve militaire ont continué à se rendre aux autorités pour régulariser leur situation en vertu du décret-loi N°18 de l’an 2018 stipulant amnistie générale pour les personnes qui ont échappé du service militaire et de la réserve militaire à l’intérieur et vers l’extérieur.

Le correspondant de SANA a rencontré nombre de jeunes qui s’étaient rendus aux autorités dans la direction de la Justice militaire à Damas et qui ont affirmé qu’ils retourneront à leurs formations militaires pour combattre aux côtés de leurs collègues.

Dans une déclaration au correspondant de SANA, le juge militaire à Damas, Louay Laurence Affach, a fait savoir que toutes les personnes qui avaient échappé aux services militaires et à la réserve militaire et qui se trouvent dans la prison avaient été relâchées et envoyées à leurs unités en vertu du décret d’amnistie.

A. Chatta

Check Also

L’armée arabe syrienne libère les villages et les localités à l’entour de la banlieue ouest et nord-ouest d’Alep

Alep-SANA / Après une série d’opérations militaires concentrées contre les réseaux terroristes qui se déploient …