Rohani : La sécurité des peuples n’est point une marionnette aux mains des Etats-Unis

New York / Le président iranien, Hassan Rohani, a affirmé que l’administration américaine actuelle est déterminée à rendre toutes les institutions internationales inactives.

A l’ouverture des travaux de la 73e session de l’Assemblée générale de l’ONU, Rohani a souligné la nécessité de mettre fin à l’illusion de certains pays de réaliser la sécurité et la paix au détriment des autres, faisant savoir que l’accord nucléaire est le résultat d’une décennie de pourparlers et que Washington n’avait pas rempli ses engagements à cet égard.

« L’absence des institutions internationales pendant les circonstances actuelles influe sur la paix mondiale », a-t-il dit, assurant que l’Iran collabore avec les pays amis dans la lutte antiterroriste.

Et Rohani de poursuivre : « La sécurité des peuples n’est pas une marionnette dans les mains des Etats-Unis et le Conseil de sécurité n’est pas un département américain ».

« Nous avons mis en garde dès le début de la crise en Syrie contre l’intervention dans ses affaires intérieures et contre le soutien aux terroristes », a fait noter Rohani, qui a ajouté que la poursuite des crimes perpétrés par l’occupant israélien contre le peuple palestinien est due au soutien américain.

A. Chatta

Check Also

La Syrie participe au forum stratégique régional de l’UPU

Damas-SANA / Avec la participation de la Syrie, les travaux du forum stratégique mondial de …