Moscou rejette de soumettre le dossier syrien devant le Conseil des Gouverneurs de l’AIEA

Moscou / La Russie a rejeté de soumettre le dossier syrien devant le Conseil des Gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique « AIEA », assurant que la Syrie n’avait pas violé ses engagements à la non-prolifération et que les accusations retenues contre elle sont « illogiques ».

Le ministère russe des AE a diffusé aujourd’hui sur son site web l’allocution de la délégation russe à la réunion du Conseil des Gouverneurs de l’AIEA tenu hier à Vienne, dans laquelle la délégation a fait savoir que la Syrie n’avait pas violé ses engagements à la non-prolifération et qu’il n’y a pas de raisons objectives pour débattre le dossier syrien au Conseil.

La délégation russe a affirmé que l’escalade des événements sur le programme de l’armement syrien démontre une fois de plus que les garanties de l’AIEA et le système de la non-prolifération nucléaire ne sont qu’un outil de manipulation et qu’un moyen pour réaliser des objectifs politiques étroits.

Elle a appelé les pays occidentaux à s’écarter des menaces contre les pays qu’ils n’aiment pas et à revenir aux efforts internationaux communs pour consolider le système mondial de la non-prolifération.

A. Chatta

Check Also

Le Patriarche Yaziji: «Les jours difficiles sont passés et la crise est derrière nous»

Damas/Le patriarche d’Antioche et de Tout l’Orient pour les Grecs orthodoxes, le patriarche Jean X …