Ala : L’agression tripartite contre la Syrie constitue une ignorance du droit international

Genève / L’ambassadeur permanent de la Syrie au bureau de l’ONU et des autres organisations onusiennes à Genève, Hussam Eddine Ala, a affirmé que l’agression tripartite menée par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France en avril dernier contre la Syrie avait démontré leur ignorance du droit international.

Dans une allocution qu’il a prononcée lors de la conférence du désarmement tenue à Genève, Ala a fait noter que l’agression tripartite avait été déclenchée le 14 avril dernier contre Damas et d’autres régions syriennes par des pays qui occupent des sièges permanents au Conseil de sécurité et qui doivent préserver la paix et la sécurité internationales.

« Le recours des pays qui ont mené l’agression à accuser les autorités syriennes de mener une attaque chimique présumée contre Douma juste après la publication par les « Casques bleus » de leurs rapports falsifiés sur l’incident et la date de l’agression qui a précédé l’arrivée de la mission d’établissement des faits relevant de l’OIAC pour vérifier les allégations sur cet incident à Douma confirment qu’ils sont partenaires dans la planification et l’exécution de cet incident provoqué et dans le fait de tromper la communauté internationale en vue de justifier l’agression délibérée contre la Syrie », a-t-il dit.

Et Ala de poursuivre : « Contrairement aux tentatives de ces pays de prétendre que leurs accusations aux autorités syriennes de cet incident sont indiscutables, l’analyse logique démontre que l’accusation à la Syrie de l’usage d’armes chimiques est ridicule au moment où la bataille de Douma a pris fin ».

Il a fait savoir que la Syrie avait condamné d’une manière permanente l’usage d’armes chimiques et affirmé qu’elle n’en dispose point.

A. Chatta

Check Also

Les forces aériennes et la défense antiaérienne commémorent leur 72e anniversaire

Damas / Les forces aériennes et la défense antiaérienne ont commémoré aujourd’hui leur 72e anniversaire. …