Jaafari : Le droit souverain de la Syrie dans le Golan occupé est non négociable

New York / L’ambassadeur permanent de la Syrie à l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé que le droit souverain de la Syrie dans le Golan occupé jusqu’à la ligne de 4 juin 1967 est non négociable, que ses droits usurpés doivent tous retourner et que les colons israéliens doivent quitter le Golan tôt ou tard.

Lors d’une séance tenue aujourd’hui par le Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient, Jaafari a indiqué que l’occupation israélienne des territoires palestiniens, syriens et libanais est un terrorisme.

« La Syrie s’attache à sa position de principes soutenant le droit du peuple palestinien à l’autodétermination et à l’établissement de son Etat indépendant avec al-Qods pour capitale », a-t-il martelé.

Il s’est interrogé de l’ignorance des délégations de certains pays dans leurs communiqués de la lutte antiterroriste, du droit international et du droit humanitaire international quant à l’arrestation des citoyens syriens, comme ce qui s’était, récemment, produit lorsque les autorités israéliennes avaient arrêté le militant, Sedqi Maqt, parce qu’il a dévoilé la collaboration des forces d’occupation israéliennes avec les réseaux terroristes de « Daech » et du « Front Nosra » dans la zone de désengagement dans le Golan syrien occupé.

« La Syrie réclame au Conseil de sécurité de prendre des mesures immédiates contre « Israël » pour qu’il mette fin à ses agressions et ses violations , pour cesser son occupation des territoires arabes, dont le Golan syrien, et pour s’en retirer jusqu’à la ligne de 4 juin 1967 conformément aux résolutions du Conseil de sécurité », a conclu Jaafari.

A. Chatta

Check Also

L’Assemblée mondiale de la Santé appelle à l’arrêt des violations perpétrées par l’occupation israélienne au Golan occupé

Genève/Les ministres de la Santé des pays non-alignés ont appelé à la mise d’un terme …