Poutine et Merkel affirment l’importance de mener une enquête objective sur les allégations de l’usage d’armes chimiques à Douma

Moscou/ Le président russe, Vladimir Poutine, a réaffirmé que l’agression américano-franco-britannique contre le Syrie est un acte hostile et une transgression du droit international, notamment la Charte de l’ONU.

Dans un communiqué reproduit par l’Agence de presse russe « Tass », le bureau de presse du Kremlin a fait savoir que Poutine avait discuté aujourd’hui, dans un appel téléphonique avec la chancelière allemande, Angela Merkel, de l’escalade de la situation en Syrie et dans les pays avoisinants et réaffirmé que les agissements des pays occidentaux qui avaient perpétré cet acte contre la Syrie constituent une violation flagrante des principes du droit international, notamment la Charte de l’ONU, et portent préjudice au processus du règlement en Syrie.

Selon le communiqué, les deux parties ont insisté sur l’importance de mener une enquête objective, globale et honnête par l’équipe  de l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques « OIAC » qui se trouve actuellement en Syrie, sur les allégations de l’usage d’armes chimiques à Douma.

Ils ont également affirmé leur disposition à repousser les efforts politiques et diplomatiques à propos de la crise en Syrie, y compris via les deux volets de Genève et d’Astana, et à poursuivre les contacts à cet égard.

Lavrov : L’agression tripartite contre la Syrie verse dans l’intérêt des terroristes

Le ministre russe des AE, Sergueï Lavrov, a affirmé aujourd’hui que l’agression américano-franco-britannique contre la Syrie verse dans l’intérêt des terroristes et entrave le règlement de la crise.

Cité par l’Agence de presse russe « Tass », Lavrov a indiqué, dans une réception à l’occasion des Pâques, que de tels actes hostiles aggravent la situation humanitaire uniquement, versent dans l’intérêt des terroristes et reportent le règlement pacifique en Syrie.

Il a affirmé la détermination de la Russie à poursuivre sa politique basée sur le respect de la souveraineté des territoires syriens et des droits internationaux.

« L’escalade de la situation en Syrie a des impacts négatifs sur le système des relations internationales dans le monde entier et pour cela la Russie œuvre toujours pour respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie et des autres pays », a-t- il dit.

Bulletin Français

Check Also

Avec la participation de 77 sociétés arabes et étrangères, coup d’envoi de l’exposition « Media Expo »

Damas / L’exposition syrienne internationale de l’information et de la publicité « Media Expo » …