Jaafari : Nous n’autoriserons personne à agresser notre souveraineté, c’est une promesse

New York / L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé que si les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France avaient pensé qu’ils sont en mesure d’attaquer la Syrie et agresser sa souveraineté, le peuple syrien les repoussera et n’autorisera personne à agresser la souveraineté de son pays, « c’est une promesse de tous les Syriens, non pas une menace comme ils le font », a-t-il martelé.

Lors d’une séance tenue par le Conseil de sécurité à la demande de la Russie pour débattre les menaces américaines d’agresser la Syrie, Jaafari a fait savoir que les propos de l’ambassadrice des Etats-Unis sur l’usage par le gouvernement syrien d’armes chimiques à 50 reprises, ce qui a causé le meurtre de 200 civils, sont des propos d’amateurs, disant : « Imaginez-vous que le gouvernement syrien a changé le déroulement de la guerre universelle terroriste déclenchée contre la Syrie en se débarrassant de 200 civils après avoir utilisé des armes chimiques à 50 reprises, c’est illogique et valable pour les contes pour enfants, tels que Superman ».

« Après l’échec des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France, ainsi que de leurs agents dans la région, de réaliser leurs objectifs en Syrie en apportant toute forme de soutien aux groupes terroristes armés, nous les voyons aujourd’hui tweeter et se vanter de la sympathie, de l’intelligence et de la modernité de leurs missiles, défier la légalité internationale à la tribune de ce Conseil et envoyer leurs flottes et leurs avions de combat pour réaliser ce que leurs agents terroristes avaient échoué de le faire pendant les sept années passées ».

« Le gouvernement syrien a libéré des centaines de milliers de civils à Ghouta est des pratiques des groupes terroristes armés qui les prennent comme des boucliers humains, les séquestrent durant des années et leur interdisent d’obtenir l’assistance alimentaire et médicale », a-t-il fait noter.

Jaafari a précisé que le gouvernement syrien avait invité l’OIAC à envoyer une mission d’établissement des faits en Syrie pour y visiter le lieu de l’incident présumé dans la localité de Douma et avait octroyé toute facilité pour que l’équipe de l’OIAC parachève ses missions d’une manière transparence et précise, faisant savoir qu’elle débutera son travail dans quelques heures.

Il a réitéré que la Syrie condamne le recours des gouvernements des trois pays aux menaces d’utiliser la force dans une transgression flagrante de la Charte de l’ONU.

A. Chatta

Check Also

Deux médailles et trois certificats d’appréciation pour la Syrie à l’Olympiade internationale de mathématiques en Grande-Bretagne

Damas -SANA / La Syrie a remporté deux médailles, une d’argent et une autre de …