Les ministres des AE des pays membres du Mouvement des Non-Alignés condamnent le terrorisme visant la Syrie

Bakou/ Les ministres des AE des pays membres du Mouvement des Non-Alignés ont condamné, au terme de leur 18e réunion tenue à Bakou, le terrorisme visant la Syrie et exprimé leur solidarité avec tous les pays qui souffrent de ce phénomène.

Dans le document final nommé “Déclaration politique de Bakou » adopté à l’unanimité, les ministres des AE ont condamné les pratiques et les crimes commis par les deux réseaux terroristes  « Daech » et « al-Qaïda », et les autres réseaux terroristes y affiliés en Syrie, en Irak, en Lybie et dans d’autres pays.

Les ministres des AE du Mouvement ont condamné les actes hostiles perpétrés par l’entité israélienne contre la Syrie, notamment les dernières agressions, et le soutien apporté aux réseaux terroristes au sud de la Syrie.

Il ont exprimé leur solidarité avec la Syrie et appelé à demander des comptes à Israël pour  ses actes hostiles.

Ils ont également insisté sur l’importance de parvenir à un règlement politique pacifique de la crise en Syrie via le processus politique conformément à la déclaration de Genève et à la résolution du Conseil de sécurité N°2254, appelant à  l’acheminement des aides humanitaires à ceux qui en ont besoin.

Les ministres se sont dits inquiets à l’égard des mesures coercitives économiques unilatérales imposées au peuple syrien et qui ont des impacts négatifs sur la vie des Syriens.

Ils ont fermement soutenu le droit de la Syrie à récupérer le Golan arabe syrien occupé et réclamé à l’entité israélienne de satisfaire à ses obligations et à se retirer du Golan.

Les ministres ont, en outre, insisté sur les dix principes de la conférence de Bandung, surtout sur les principes du respect de la souveraineté, de l’égalité souveraine, de la non-intervention dans les affaires intérieurs des pays, du règlement pacifique des conflits et de l’interdiction d’utiliser la forces dans les relations internationales.

Ils ont réclamé de nouveau de vider le Moyen-Orient des armes de la destruction massive et réclamé à Israël d’adhérer au traité de la non-prolifération nucléaire et de soumettre ses installations nucléaires sous la supervision de l’Agence internationale de l’énergie atomique.

R.F. / R.B.

Check Also

Les habitants de Meharda célèbrent la purification par l’armée de la banlieue de Hama du terrorisme

Hama-SANA/  Les habitants de Meharda se sont rassemblés dans les rues principales de la localité …